..."/>

½ finales de la 55ème Coupe du Congo de football : Renaissance du Congo-Saint-Eloi Lupopo, une finale avant la lettre ce mardi

Renaissance du Congo-Saint-Eloi Lupopo

Bukavu Dawa vs Maniema Union, l’autre bombe de la journée

Demi- finales croustillantes de la 55ème Coupe du Congo de football ce mardi au stade des Martyrs de la Pentecôte. Une finale avant la lettre entre le club kinois de Renaissance du Congo et la formation lushoise de Saint-Eloi Lupopo à l’amphithéâtre de la commune de Kalamu. Après que Bukavu Dawa et Maniema Union se soient  croisés en match de lever de rideau.

Cet après-midi ne sera pas donc pas du tout propice aux cœurs tendres, cela va sans dire.
Pour sortir des quarts de finale de la compétition disputés le week-end dernier au stade Tata Raphaël, les  » Bana Fibo  » de l’entraîneur Papy Kimoto n’ont fait qu’une bouchée de la modeste  et malheureuse formation de Kananga que Renaissance du Congo a battu sur le score fleuve de 5 buts à 0. Buts respectivement de Kikwama à la 5ème minute, de Nkumu Lombo qui a marqué contre son camp à la 14ème minute, de Sidibé à la 56ème minute suivi des réalisations de Nzanga (60ème) et d’Okito Kazadi sur coup de pied de réparation à 11 minutes de la fin du temps réglementaire.

On notera que le club orange avait évolué à huis-clos, son public ayant été privé de ce match à cause d’antécédents de violence perpétrée lors de la précédente phase de la compétition. Quant à Saint-Eloi Lupopo, le club lushois s’est difficilement défait de l’Association sportive Nyuki, le détenteur du titre, grâce une réalisation de Joël Lodi à la 21ème minute.

La première demi-finale de la journée mettra aux prises l’Union sportive Maniema Union de Kindu à l’Olympic club Bukavu Dawa du chef-lieu de la province du Sud- Kivu. Le premier club s’est défait de Real de Kinshasa en quart de finale (2-0). Buts de Mbiyeye (30′) et de Mpiana Monzinzi (86′). L’heure de la revanche a ainsi sonné pour le team du Maniema que Buda avait démystifié lors de la phase des poules à Goma.

L’entraîneur Guy Lusadisu croit avoir tiré toutes les leçons sur ce chalenger qui reprend du poils de la bête. Surtout que Bukavu Dawa a sué sang et eau avant d’accéder à ce niveau de la compétition. Ce n’est qu’à la loterie des tirs au but qu’il est arrivé à bout de la coriace équipe de la Jeunesse sportive de Kinshasa (5 contre 4) dimanche dernier. Car, au terme du temps réglementaire, les deux teams étaient à 0-0.

A la fin de ces confrontations seront connues les deux formations qui se disputeront en finale le trône laissé vacant par l’AS Nyuki.

JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?