..."/>

Affaire des 61 containers de bois Wenge exportés illégalement en Chine : La Coalition CNCEIB réclame du ministère de l’Environnement des sanctions contre les auteurs

lexploitation-illegale-du-bois

La Coalition Nationale contre l’Exploitation Illégale du Bois (CNCEIB) continue d’attendre du ministère de l’Environnement  des sanctions contre les personnes physiques et morales impliquées dans l’exportation illégale de 61 containers de bois Wenge envoyés en Chine à partir du port international de Matadi depuis le 27 septembre 2015.

En effet, dans un communiqué publié le 17 décembre 2016, la CNCEIB s’inquiète de constater que 14 mois après la réception du rapport fait par elle sur cette affaire qui a fait couler tant d’encre et de salive,  » le Secrétaire général à l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable ait réagi en date du 1er novembre 2016 par sa lettre référencée No 2236 /SG/ECNDD/2016 demandant encore des preuves déjà fournies,  » ! Pourtant, la Coalition reconnaît  » avoir partagé ce rapport avec le Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable pour qu’il s’en approprie afin de sanctionner encore des preuves déjà fournies « .

Tout en se disant  » très préoccupée par le fait que le Ministère de l’Environnement qui a la responsabilité première de s’assurer d’une gestion responsable du patrimoine forestier congolais, laisse impunis les auteurs de crimes environnementaux qui continuent à piller les forêts congolaises « , la Coalition Nationale Contre l’Exploitation Illégale du Bois interpelle, dans son communiqué  » toutes les autorités tant nationales qu’internationales sur l’exploitation illégale de 584 grumes Wenge emportés dans 61 containers dont les auteurs sont connus et ne sont jamais inquiétés « .

La Coalition CNCEIB appelle par ailleurs  » les autorités compétentes et surtout le Secrétaire Général à l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable à user de leurs prérogatives leur reconnues par la loi pour que les auteurs soient sanctionnés « .

La Coalition appelle enfin le Ministère de l’Environnement  » à collaborer avec le Ministère de la Justice et le pouvoir judiciaire pour que les auteurs soient poursuivis et sanctionnés « . Aussi, se dit-elle disposée à y apporter sa contribution.

Pour rappel, c’est la société Mass Congo qui a exporté vers la Chine les 61 containers de bois Wenge dont la coupe s’était effectuée de manière illégale à Kwamouth, dans la province de Mai-Ndombe.

Par DMK

*

*

Monter

Login

Lost your password?