..."/>

A l’occasion des festivités de fin d’année : Le Gouvernement s’attaque à la spéculation sur les prix des produits de grande consommation

provision

Sont principalement concernés : le riz, les poissons chinchards, le poulet et la viande  

Aussitôt investi, le Gouvernement Samy Badibanga vient de prendre des mesures urgentes visant à assurer un approvisionnement régulier du pays en produits de première nécessité durant la période couvrant les festivités de fin d’année jusque fin janvier 2017. C’est ce qu’indique un communiqué officiel publié le 27 décembre 2016 par le Ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, le professeur Modeste Bahati Lukwebo.

Selon ce communiqué, ces mesures ont été prises après  plusieurs concertations entre le Comité de pilotage chargé de suivi, les corporations socioprofessionnelles (FEC, FENAPEC, et COPEMECO), les Régies financières (DGDA, DGI et DGRAD), la Banque Centrale du Congo ainsi que l’Office Congolais de Contrôle (OCC), en vue  » d’éviter la spéculation des prix des produits de consommation de masse, notamment le riz , les poissons chinchards, le poulet et la viande, pour soulager tant soit peu la misère du peuple dont le pouvoir d’achat est très faible pendant cette période « .

En plus de ces mesures, le Gouvernement de la République à travers le ministère de l’Economie Nationale vient de rendre publics  les prix de vente des grossistes et les prix à la consommation.

A titre illustratif, le communiqué publié par le Ministre d’Etat Modeste Bahati indique qu’un sac de riz Lion thaïlandais de 25 Kgs qui coûtait 22,42 dollars us, soit 26.119 CDF en novembre coûte désormais 19 dollars, soit 23750 CDF en décembre.

Et un sac de riz Lion thaïlandais de 50 Kgs qui coûtait 44,84 dollars us, soit 52.238 CDF en novembre coûte désormais 38 dollars us, soit 47.500 CDF en décembre.

Concernant les poissons chinchards très prisés par le Kinois, le communiqué du ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale fait savoir que le carton de 30 Kgs de poissons 18+ qui coûtait 48 dollars us, soit 55.920 CDF en novembre coute 43,34 dollars, soit 54.175 CDF en décembre, tandis qu’un carton de 30 Kgs de chinchards 20+ qui coûtait 58 dollars us,  soit 67.570 CDF en novembre coûte maintenant 50,04 dollars, soit 62.525 CDF en décembre.

Quant au poulet, un carton de poulet Calisa P12 qui coûtait 38,18 dollars us, soit 44.479 CDF en novembre coute désormais 30,78 dollars, soit 38.475 CDF en décembre, et un carton de viande 44-45 de 20 Kgs qui coûtait 103 dollars, soit 119.995 CDF en novembre coûte désormais 91,14 dollars, soit 113.925 CDF en décembre.

Après ces prix fixés ainsi de manière concertée, le communiqué du Ministre d’Etat à l’Economie Nationale  » demande à tous les Gouverneurs des provinces de prendre toutes les dispositions qui s’imposent en vue de faire respecter les prix sus évoqués par les détaillants concernés « .

Et pour une meilleure application de ces mesures, les copies de ces mesures gouvernementales ont été réservées à tous les Gouverneurs de provinces, aux chefs de divisions provinciales à l’Economie nationale, à la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), à la COPEMECO, et à la FENAPEC.

Par DMK

*

*

Monter

Login

Lost your password?