..."/>

Economie nationale : Modeste Bahati promet de briser l’inflation en 2017

ModesteBahati.

Reconduit dans sa fonction de ministre de l’Economie nationale avec cette fois-ci le rang de ministre d’Etat, le professeur Modeste Bahati  place l’année 2017 sous le signe de grands défis que son ministère doit relever, afin  de « briser le cercle vicieux de l’inflation. Il l’a fait savoir à l’administration de son ministère, à l’occasion d’une visite qu’il a effectuée le mardi 03 janvier 2017 dans les différents services qui composent l’administration de l’Economie nationale.

Accompagné de la Vice-ministre Ngoma Akupendaye, le ministre d’Etat Bahati a été accueilli sur les lieux par le Secrétaire Général à l’Economie nationale, M. Christophe Kalala Mbayo, en présence des directeurs chefs de services et du président de la délégation syndicale.

L’autorité de tutelle a, à cette occasion, visité tour à tour le bureau de travail du Secrétaire Général à l’Economie nationale, puis ceux de la Division Unique, de la législation économique et commerciale, la direction d’Identification des opérateurs économiques, la direction de l’économie informelle, et celle des Approvisionnements et concurrence.

Au cours de  cette visite, le ministre d’Etat Bahati s’est rendu compte du fonctionnement de l’administration de l’Economie nationale. Et tout en se disant satisfait du travail abattu par les agents de cette administration dont il a loué le dévouement et la détermination malgré les conditions difficiles dans lesquelles ces derniers travaillent, le professeur Bahati Lukwebo a promis d’adresser un rapport y relatif au Gouvernement.

Après cette visite, le ministre d’Etat à l’Economie nationale a présidé une importante réunion en son cabinet de travail. Réunion au cours de laquelle il a présenté les vœux de nouvel an à tous les membres de son cabinet tout en les félicitant pour les travail qu’ils ont abattu durant l’année 2016. Aussi leur a-t-il demandé de faire encore mieux pour 2017 qui, selon lui, est une année de grands défis à relever et période au cours de laquelle il promet de « briser le cercle vicieux de l’inflation ».

Modeste Bahati  a également promis de continuer avec la vision prônée par le Chef de l’Etat, celle de diversifier l’économie du pays  en vue d’améliorer le social de la population. Il n’a pas oublié un autre défi, celui portant sur l’organisation des élections en 2017.

Le Ministre d’Etat a aussi saisi cette occasion pour présenter au personnel de l’administration son nouveau directeur de cabinet  qui n’est autre que M. Marcellin Minaku. Licencié en sciences politiques et détenteur d’un Master en droit des entreprises obtenu à l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa, le nouveau directeur de cabinet du ministre Bahati a eu à travailler comme conseiller dans plusieurs cabinets et comme directeur de cabinet de la ministre sortante au Commerce extérieur.

Par DMK

*

*

Monter

Login

Lost your password?