..."/>

La MPP et la DC comparent Tshisekedi à Moïse, frère de Josué

images-Diomi_NDONGALA_et_Tshisekedi_136054961

Le Bureau politique de la Majorité Présidentielle Populaire (MPP) unit sa voix à celle du président national de la Démocratie Chrétienne (DC), l’honorable Eugène Diomi Ndongala, pour présenter ses condoléances les plus attristées aussi bien à la famille Tshisekedi qu’à l’Udps, à la suite de la douloureuse disparition d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

« Comme Moïse, Etienne Tshisekedi n’a pas pu rejoindre la Terre Promise qui, pour la République démocratique du Congo (RDC), est l’aboutissement du processus de démocratisation », lit-on dans une déclaration du 4 février, faite par les deux structures de l’Opposition. Néanmoins, poursuivent la MPP et la DC, « Etienne Tshisekedi nous a enseigné des valeurs que le peuple congolais n’oubliera jamais et qui le conduiront à la conquête de la Terre Promise de la vraie Démocratie ».

Parmi ces valeurs, l’on cite l’abandon de la peur pour lutter en faveur d’une société congolaise plus juste et plus humaine, la défense, en toute circonstance, du principe de l’Etat de Droit, la constance du combat, au point que, en paraphrasant Mao-Tze-Tung, Etienne Tshisekedi avait l’habitude de dire ceci: «  De défaites en défaites nous arriverons à la victoire », les intérêts du peuple congolais avant tout autre calcul politicien: « le Peuple d’Abord » était le slogan de sa dernière campagne électorale.

La politique, pour Etienne Tshisekedi, était une sorte de sacerdoce, un don total de soi. C’est seulement à ce prix et avec cette même détermination que les hommes politiques congolais engagés pourront surmonter les obstacles des antivaleurs et lancer le grand Congo dans la trajectoire du développement durable.

La DC et la MPP rappellent qu’Etienne Tshisekedi fut un homme politique de la trempe de ces rares hommes d’Etat qui apparaissent de temps en temps dans l’histoire des nations.

Il était un des rares hommes politiques congolais à obtenir l’adhésion inconditionnelle des citoyens congolais, prêts à le suivre, même au prix du sacrifice suprême, car ils étaient convaincus que sa vision de la réalité politique était toujours la meilleure pour la RDC.

Certains adversaires politiques ont confondu la cohérence d’Etienne Tshisekedi à l’intransigeance, mais tous ses proches savent qu’il n’a jamais aimé la compromission systématique et encore moins, l’achat de conscience.

La dernière rencontre avec la MPP

Quand la délégation de la MPP a eu l’honneur de le rencontrer, pour la dernière fois, au mois de décembre 2016, « Etienne Tshisekedi nous avait reçu avec son amabilité habituelle, heureux d’entendre des nouvelles du président Eugène Diomi Ndongala. Il nous a promis de fêter ensemble sa libération ».

La Majorité Présidentielle Populaire qui a pour autorité morale Etienne Tshisekedi, rappelle-t-on, est née au moment où le sphinx était aux arrêts domiciliaires en 2012. « Elle restera le gardien de la mémoire de son combat pour l’avènement d’une démocratie gouvernante et pas uniquement gouvernée en RDC », promet la MPP qui se dit être, comme des millions de Congolais, parmi les « héritiers » de son combat.

Par LM

*

*

Monter

Login

Lost your password?