..."/>

Eveil de la conscience citoyenne au processus démocratique avec l’appui de NED : La LIFDED s’auto-évalue pour se projeter l’avenir

Les responsables de cette organisation opèrant dans le district de la Tshangu, dans la partie Est de la ville province de Kinshasa, sont revenus sur les différentes activités réalisées en 2016 au cours d’une conférence de presse. Mais quelques jours avant, Une campagne sur le processus électoral et les enjeux de l’heure a été tenue pour clôturer cette même année 2016 !   

La campagne sur le processus électoral et les enjeux de l’heure, tenue le 11 février 2017 au Centre Père Damien au quartier Pétro-Congo, dans la commune, à Kinshasa, est la dernière activité de la LIFDED (Ligue des femmes pour le développement et l’éducation à démocratie) pour l’année 2016. 235 personnes ont pris part à cette rencontre, dont 138 hommes et garçons ainsi que 97 femmes et jeunes filles.

La LIFDED, qui bénéficie depuis deux ans l’appui de la structure américaine NED (National Endowment for Democracy) a voulu, à travers cette campagne, respecter son objectif global de contribuer à l’éveil de la conscience citoyenne par l’amélioration de la participation permanente des femmes et des jeunes au processus démocratique, électoral et de la gouvernance participative en RD Congo.

Appui à l’accompagnement de la population de la Tshangu

Ce qui justifie d’ailleurs la conférence de presse organisée le 15 février dernier au siège de cette organisation, qui opère dans le district de Tshangu, dans la partie Est de Kinshasa. La LIFDED s’est auto-évaluée sur ses activités de 2016 avant de se projeter l’avenir en 2017.

Une auto-évaluation satisfaisante pour cette organisation quand on tient compte des activités organisées avec brio tout au long de l’année 2016. Il faut dire que la LIFDED et son partenaire NED ont travaillé sur le projet intitulé «Appui à l’accompagnement de la population de la Tshangu à l’éveil de conscience pour la citoyenneté responsables et agissantes». Le projet, qui a concerné la période du 1er  février 2016 au 31 janvier 2017, a eu pour cible prioritaire:

les jeunes et les femmes, dont les élèves, les jeunes dans la communauté à travers les cercles d’éveil citoyen, les animateurs des organisations à la base, et autres. Pour réussir son pari, la LIFDED a organisé 4 campagnes info-sensibilisation au public, qui ont connu la participation des hommes, femmes, jeunes, étudiants et des leaders sociaux à la base. Plusieurs thèmes ont été développés, au cours de ces campagnes, sur les enjeux politiques et électoraux de l’heure dans les différents sites.

Ainsi, les orateurs, qui étaient intervenus, ont exprimés leur volonté d’informer la population de la partie-est de la ville province de Kinshasa souvent négligée par les dirigeants du pays.  Deux Journées porte-ouvertes ont été organisées et animées à l’intention des femmes. Ainsi, les intervenants avaient prouvé aux femmes qu’étant électoral majoritaire. C’est dans ce cadre que leur participation politique était importante.

Six matinées électorales organisées dans des écoles et autres sites

Les autres activités organisées sont six matinées électorales organisées dans des écoles et sites à l’intention des élèves, enseignants et autorités, ainsi que le personnel scolaire pour leur monter que les jeunes constituent un électorat important.

Deux dialogues entre la population et les autorités politico-administratives et autres sessions de formations de renforcement des capacités des animateurs des cercles d’éveil à la participation citoyenne font également partie des activités organisées par la LIFDED tout au long de l’année 2016.

Entre-temps, la LIFDED travaille pour être, une fois de plus, efficace sur le terrain, dans le cadre de poursuivre son objectif d’éveil de conscience citoyenne par l’amélioration au processus démocratique, électoral et de la gouvernance participative en RD Congo.

Par Lucien Kazadi T.

*

*

Monter

Login

Lost your password?