..."/>

Comité olympique congolais : Les élections renvoyées au 25 mars prochain

La période de dépôt des candidatures ouverte depuis le lundi dernier

Initialement annoncées pour avant le 14 janvier dernier, renvoyées par la suite au 11 mars, les élections des membres du comité exécutif du Comité olympique congolais sont finalement fixées au samedi 25 mars 2017 prochain à Kinshasa.

Déjà, un chronogramme du processus électoral a été signé depuis le 15 février conjointement par Amos Mbayo Kitengie, le président, et Alain Badiashile Kayatshi, le secrétaire général de l’équipe dirigeante sortant. D’après cette feuille de route, la période de dépôt des candidatures débutée le lundi 20 février se poursuit jusqu’au lundi 27 février.

Les candidatures sont enregistrées au secrétariat général de la fédération des fédérations situé à la 7ème rue, quartier industriel, de la commune de Limete.

Toutes les candidatures déposées seront examinées du 1er au 8 mars 2017. Le 9 mars, sera publiée la liste provisoire des candidats retenus et non retenus. Les éventuels recours sont à examiner du 10 au 13 mars, avant la publication de la liste définitive des candidats le mardi 14 mars 2017.

Du mercredi 15 au vendredi 24 mars, les postulants auront neuf jours  de propagande électorale. Les élections de nouveaux membres du comité exécutif du C.O.C tenues le samedi 25 mars, la remise et reprise entre l’ancien et le nouveau comité interviendra le samedi 1er avril 2017.
8 critères d’éligibilité….

Afin d’ être élu membre du comité exécutif du Comité olympique congolais, il est exigé d’être de nationalité congolaise, d’avoir la majorité légale, de jouir de tous ses droits civiques, de faire preuve de probité morale,  de ne pas avoir été condamné par un jugement coulé en force des choses jugées pour atteinte à la morale, l’honneur ou la dignité, de n’avoir jamais été révoqué ou radié par le Comité olympique congolais, une fédération ou un groupement membre du C.O.C ; de justifier d’au moins un mandat complet et honorablement accompli au niveau du Comité olympique congolais ou d’au moins deux mandats complets et honorablement accomplis au niveau d’une fédération ou d’un groupement sportif sans sanction ayant porté préjudice au bon fonctionnement du Mouvement olympique et sportif national. Enfin, il faut postuler à titre individuel.

… et 5 conditions pour briguer un poste de membre du bureau

Justifier d’au moins deux mandats complets et honorablement  accomplis au niveau d’une fédération à sport olympique, avoir été au moins pendant un mandat membre du comité exécutif du C.O.C, être membre du Comité international olympique, être membre du bureau exécutif de l’ACNO, de l’ACNOA ou de l’ACNOA/Zone IV et y avoir accompli un mandat honorable, être membre du bureau exécutif d’une fédération sportive internationale ou d’une confédération sportive africaine et y avoir accompli un mandat honorable.

Telles sont les conditions posées au dirigeant sportif qui voudraient être élu membre du bureau du Comité olympique congolais.

Par JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?