..."/>

En mission de consultation à Kinshasa : La SADC satisfaite de l’évolution du processus électoral en RDC

SADC Drapeau

Une mission des membres du Conseil Consultatif Electoral de la SADC (Communauté de Développement d’Afrique Australe), Electoral Advisroy Council SEAC, séjourne, depuis le 4 mars dernier, à Kinshasa, capitale de la RD Congo, pour s’enquérir de l’évolution du processus électoral. La délégation de la SADC est conduite par Abel Leshele Thoahlane, qui a parlé de la satisfaction de l’évolution du processus électoral dans le pays.

Une grande réunion s’est tenue le 6 mars dernier avec les membres de l’Assemblée plénière de la CENI, sous la direction de Corneille Nangaa Yobeluo, président de cette centrale électorale. Les deux parties ont évalué l’état de préparation du processus électoral en RDC. La délégation s’est imprégnée de la situation politique du pays, de différents scrutins à organiser, de l’évolution de l’enregistrement des électeurs ainsi que des aspects liés à l’organisation des élections futures.

La consultation avec la CENI permet aux membres de la SEAC de se rendre compte du processus électoral conformément aux règles, principes et guides de la gouvernance électorale démocratique sur le plan national, continental, en corrélation avec les standards internationaux pour l’organisation démocratique des élections.

A cet effet, durant cette mission, la délégation s’intéresse  aux aspects suivants: la situation politique, le travail législatif, l’administration électorale, les libertés fondamentales, les médias, l’enrôlement des électeurs, la délimitation des frontières, l’enregistrement des candidats et des partis politiques, l’aspect sécuritaire et d’autres points relatifs aux élections.

Les membres de la SEAC vont rencontrer, à cet effet, les membres du gouvernement, des partis politiques, les partenaires politiques, le corps diplomatique, la société civile, en relation avec les élections. Ils comptent rencontrer aussi le facilitateur de l’UA auprès de la RDC, Edem Kodjo, les membres de la CIME (la Commission de l’intégrité électorale et médiation), l’EDUCIEL (la Commission civique de l’éducation et observation électorale), les évêques de l’Eglise catholique, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC (MONUSCO), le président du sénat , le président de l’Assemblée nationale, le procureur général de la République, la Police, les leaders des partis politiques, les représentants de la Sociétés civile.

Par Lucien Kazadi T.

*

*

Monter

Login

Lost your password?