..."/>

Reprise des travaux au Centre interdiocésain : La CENCO insiste sur le respect de l’Accord

Des évêques membres de la CENCO lors de l’ouverture du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 08/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Mgr Utembi a, avant tout, rappelé les différentes divergences entre les deux parties en discussions directes

Suspendu depuis près de deux mois et 16 jours,  la poursuite  des discussions sur l’arrangement particulier  a été relancée hier jeudi  16 mars par le président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo(CENCO),  Mgr Marcel Utembi Tapa qui,  dans son  allocution  ,  a fait savoir que la CENCO va tout mettre en œuvre pour trouver un consensus , afin de permettre l’application effective de l’Accord du 31 décembre 2016.

Persistance des divergences  

Pour rappel,   la dernière  plénière des négociations directes  auxquelles  participent  les délégués des parties prenantes datent du 28 janvier 2017, au cours de laquelle aurait pu intervenir l’adoption ainsi que  la signature de l’arrangement particulier.

Mais cela n’a pas été possible, en raison  de la persistance des divergences  sur quelques questions importances, notamment le mode de désignation du Premier ministre ; la répartition des postes ministériels par composante et le chronogramme de mise en œuvre de l’Accord  ainsi que le rôle de la CENCO  dans le processus après  la signature de l’arrangement particulier.

Il faut signaler que la journée d’hier  a été consacrée à l’état des lieux des travaux réalisés,  du début jusqu’au 28 janvier dernier, à savoir,  le compromis acquis et ce qui reste à faire.

S’entendre rapidement  pour  l’adoption de l’arrangement particulier

Révélant que ce n’est pas par hasard que la reprise de ces discussions intervient un jour après l’ouverture de la session parlementaire du mois de mars, le président de la CENCO a exhorté toutes les parties prenantes à s’entendre rapidement  pour  l’adoption de l’arrangement particulier,  de manière à permettre que les Congolais offrent  au patriarche Etienne Tshisekedi, décédé le 1er  février de cette année à Bruxelles en Belgique, des funérailles dignes de son rang au niveau national.

Rappelant que l’objectif de ces travaux reste l’organisation des élections à la fin de l’année 2017, Mgr Marcel Utembi demande aux délégués des composantes de ne pas s’attarder à discuter pour le partage des postes.

Concernant la restructuration intervenue au Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, le président de la CENCO a également fait savoir que tout son bureau avait pris acte de la nomination de nouveaux dirigeants ayant le pouvoir  d’engager  cette plateforme devant les tiers et estime que désormais cette équipe affiche complet.

Les différentes délégations étaient au rendez-vous. On a aperçu du côté de la MP : Aubin Minaku ,André Kibuta ,Me Nkulu,Alexis Thambwe Mwamba… Les membres du Rassemblement n’ont pas manqué à l’appel des Evêques. Félix Tshisekedi, Kabund ,Sessanga ,Lisanga, Mubake, Pierre Lumbi ,Fayulu  ont été aussi aperçus.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?