..."/>

Conséquence de la dépréciation du franc congolais : Hausse de prix des denrées alimentaires à Kinshasa

provision

Alors que toute la classe politique est figée à résoudre la crise politique, la crise économique gagne aussi du terrain en RDC. La dépréciation du Franc Congolais face au dollar américain illustre bien le calvaire de plusieurs ménages à Kinshasa et dans l’arrière-pays.

A Kinshasa, on assiste une hausse sensible de prix de certaines denrées alimentaires, tandis que le gouvernement congolais est visiblement incapable de trouver une solution face à ce drame social. A titre d’exemple, un prix du sac de riz de 20Kg qui s’achetait à 25000 FC revient aujourd’hui à 30.000 FC !
A part le riz, le prix du poisson chinchard (Mpiodi) très consommé par les Kinois galope aussi. Idem pour le poulet dont le prix du carton n’est plus à la portée de toutes les bourses.

Dans ce contexte économique qui n’inspire plus confiance aux opérateurs économiques, la taille du pain a été sensiblement revue à la baisse à Kinshasa par les boulangers. Le Franc Congolais qui donnait l’apparence d’une certaine stabilité, a vite fait de dégringoler suite à la crise politique dans laquelle le pays continue à sombrer.

Le franc congolais dont le taux variait entre 900 et 940 contre 1 USD a perdu de sa superbe. A ce jour 1 USD s’échange à 1.370 FC ! La population, première victime de cette instabilité du franc congolais, n’a plus que ses yeux pour pleurer. De quoi remettre en cause la crédibilité de l’actuelle équipe gouvernementale dont le départ est très réclamé par la population qui ne jure que par la mise en application de l’Accord politique du 31 décembre 2016 censé conduire vite les Congolais aux élections.

Par Jérémie Lutete (stagiaire Ifasic)

*

*

Monter

Login

Lost your password?