..."/>

Fally Ipupa ressuscite Mabele Elisi dans « Eloko Oyo »

Fally Ipupa

Cinq ans après sa disparition, Mabele Elisi est de nouveau à l’honneur en République démocratique du Congo et en dehors des frontières de celle-ci. Ce, grâce à un nouvel opus signé Fally Ipupa, intitulé « Eloko Oyo ».

Il s’agit d’un remix de la chanson folklorique « Eloko Oyo » de Mabele Elisi, une œuvre qui a fait danser les Congolais il y a de cela plusieurs années.  Dans son clip, on voit Fally Ipupa habillé en raphia, une tenue traditionnelle adoptée dans l’ensemble du continent africain où on s’accroche à la culture. Exactement comme s’habillait l’illustre disparu lors de ses prestations scéniques.

Rappel historique de « Bokulaka » Mabele Elisi

Mabele Elisi incarnait la musique Mongo de son Equateur natal , dont il était le porte-étendard. Il est mort à l’hôpital Saint Joseph de Limete, à l’age de 54 ans, des suites d’une maladie. C’est le samedi 10 novembre 2012, dans la soirée que la nouvelle de la mort du « prophète de la musique traditionnelle congolaise » s’est vite répandue dans la ville de Kinshasa.

En  43 ans de carrière musicale, il avait réussi à imposer son style avec son groupe Super 8-8. Lui et son orchestre ont fait la pluie et le beau temps dans les quartiers chauds de la capitale. Né Ipanga Djema, il a laissé ses empreintes dans la musique congolaise. De grandes vedettes de la chanson congolaise de renom comme Koffi Olomide et Werrason avaient puisé dans ses compositions et ses danses pour enrichir leurs albums.

Par LM

*

*

Monter

Login

Lost your password?