..."/>

Publication samedi des résultats de l’examen d’Etat : Des lauréats retrouvés dans toutes les terrasses

examen d’Etat

La période des émotions avait bel et bien débuté le samedi 08 juillet dernier dans la matinée avec la publication des résultats de l’examen d’Etat édition 2016-2017 dans la ville province de Kinshasa. A cause de cette publication, les finalistes ayant participé à ces épreuves, toutes sections confondues il y a deux semaines, étaient fixés chacun sur leur sort. C’est ainsi qu’à travers toute la ville de Kinshasa, aucune terrasse n’a été épargnée.

Dans des communes comme Bandalungwa, les espaces comme Jet Bar, Metro Bar, le Terminal, Bandal c’est paris, Maman Colonel et autres étaient pris d’assaut par les heureux lauréats venus y  fêter leur victoire. Dans la commune chaude de Kalamu, précisément au rond point victoire, où traditionnellement les lauréats ont l’habitude de venir chaque année, le passage-même  était difficile, non seulement pour les véhicules, mais aussi pour les piétons. Tout le couloir Madiankonko, en passant par l’avenue Oshwe et l’espace Bana Kin étaient pleins. Le quartier Yolo , avenue Kapela, au niveau de Chez Maître Taureau n’était pas épargné, Yolo Ezo également.

Toutes les terrasses se retrouvant le long de l’avenue Kabambare dans les communes de Barumbu et Kinshasa ont manqué de place où recevoir ces jeunes clients. La commune de Lemba quant à elle était également prise d’assaut à l’endroit appelé « Tchetché ». A Ndjili aussi, le couloir Kimbuta a accueilli   un monde fou jusqu’au matin.

Une bonne affaire pour les vendeurs de boissons, poudre et brochettes

Il convient de noter que chaque année, les vendeurs de boissons, de poudre et de brochettes appelées en jargon kinois « Tiges», ont toujours fait une bonne affaire lors de la publication des résultats des examens d’Etats. C’est le seul jour où chaque lauréat peut acheter même plus de 5 boites de poudre. C’est le jour aussi où la boisson se vend comme le jour du nouvel an. Ce jour-là, certains lauréats s’adonne aux  boissons alcoolisées.

Joie  transformée en détresse

Pendant que la plupart de ces lauréats étaient en liesse, certains se sont retrouvés à l’hôpital  à cause d’un accident de circulation qui s’était produit vers 14 heures avenue de la libération (ex  24 novembre), au niveau de l’arrêt Libulu, dans la commune de Selembao. Deux taxis Ketch transportant des lauréats roulant à vive allure et voulant faire des dépassements se sont heurtés.

Les lauréats  ont eu les jambes cassées. Selon les témoins de l’événement, aucun de ceux qui se trouvaient à bord n’en est mort.

Par Thony Kambila 

*

*

Monter

Login

Lost your password?