..."/>

Transport en commun : L’Hôtel de ville de Kinshasa et l’ACCO d’accord pour majorer les tarifs !

Transport en commun en rdc

Les tarifs de transport en commun vont bientôt être majorés s dans la ville province de Kinshasa. Et une nouvelle grille tarifaire de courses de transport a été proposée par l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO) à l’Hôtel de ville de Kinshasa pour l’approbation du Gouverneur André Kimbuta.

La confirmation de l’augmentation des prix des courses de transport a été faite par le président Mutombo de l’ACCO à travers les médias. Mais, du côté des chauffeurs, on attend l’aval du Gouverneur de la ville de Kinshasa à qui revient désormais le dernier mot à ce sujet.

Une chose est donc sûre. Le principe est acquis; les prix de transport en commun vont être revus à la hausse d’ici la fin de cette semaine, sinon au début de la semaine prochaine, pour permettre aux transporteurs de ne plus travailler à perte, après la majoration à deux reprises des prix de carburant à la pompe suite à la dépréciation de la monnaie nationale face aux devises étrangères.

Le président de l’ACCO a toutefois précisé que, les tarifs de transport ne vont pas être doublés, compte tenu aussi de la situation sociale et économique difficile que traverse le pays. C’est dans ce cadre qu’un juste milieu est en voie d’être trouvé entre l’Hôtel de ville de Kinshasa et l’Association de chauffeurs du Congo.

En attendant, une mise en garde  est lancée aux chauffeurs qui oseraient augmenter les prix de transport sans l’aval du gouverneur de la ville de Kinshasa,  seule autorité habilitée à fixer les prix dans ce secteur dans la capitale. Le président de l’ACCO a même averti que les agents de l’ordre n’hésiteront pas à arrêter les chauffeurs récalcitrants.

Par LKT

*

*

Monter

Login

Lost your password?