..."/>

L’Ecole de santé publique de Kinshasa fête ses 30 ans

L’Ecole de Santé Publique de Kinshasa (ESPK) fête ses 30 ans d’existence. A cet effet, cet établissement de formation compte organiser une série d’activités. Il s’agit d’une serie d’ateliers et débats sur les grands problèmes de santé publique dans le monde, en Afrique et en RDC, ainsi qu’une journée portes ouvertes. La cérémonie d’ouverture de ces activités a eu lieu, hier mercredi 26 juillet  à l’Hôtel du Fleuve à Kinshasa, par  le ministre de l’Enseignement Supérieure et Universitaire (ESU), Steve Mbikayi.

Dans son mot d’ouverture, le ministre de l’ESU, a salué la qualité du travail abattu par l’ESPK durant ces trente ans de vie professionnelle. Il a invité le personnel à continuer à assumer avec dignité et compétences leur charge.  » L’histoire de la politique sanitaire en RDC à la veille de l’indépendance est à la base de la création de l’ESPK « , a indiqué le ministre.

Le but était de renforcer les compétences en matière de santé en vue de répondre de manière efficace aux besoins sanitaires de la communauté, a-t-il souligné en exhortant, une fois de plus, le personnel à mettre tout en œuvre pour pérenniser cette œuvre qui vient de totaliser ses trente ans d’âge.

Rehaussant de sa présence à ladite cérémonie, l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en RDC, a indiqué que le problème de santé en Afrique est l’une des priorités des USA. Ce dernier veut renforcer les capacités des pays africains dans les programmes de santé. Il s’est dit très fier et très content de voir les résultats de ce programme, qui a commencé en 1986, il y a trente ans, avec son 1er Directeur, le Professeur Emmanuel Kashala.

Prenant la parole à son tour, le Recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), le Professeur Ngoma, a fait savoir que l’ESPK est une institution publique au sein de l’UNIKIN qui travaille pour l’amélioration des connaissances pour les problèmes de santé publique. Il a, également, loué les réalisations de ladite institution de santé publique en incitant son personnel à plus de conscience, de volonté et de responsabilité.

 » Continuer à faire la fierté de l’UNIKIN en particulier et de la RDC en général. Vos recherches contribuent fortement à l’amélioration de la santé des communautés. Votre souci est de nous offrir des soins de qualité. Continuer, donc, à prendre conscience de la grande responsabilité qui vous incombe « , a souligné le Recteur.

Les efforts de l’EPSK

Le Doyen de la Faculté de Médecine de l’UNIKIN, Jean-Marie Kayembe Ntumba, a, quant à lui, fait savoir qu’il y a trente ans,  l’ESPK était un simple département de la Faculté de Médecine de l’UNIKIN. Aujourd’hui, cet établissement est une grande école qui rivalise en termes de vision, de mission et de valeur avec les plus grandes écoles de santé publique à travers le monde.

 » Cette école a une maitrise en épidémiologie de terrain qui est un outil particulièrement fort en ce qu’il permet non seulement l’acquisition des compétences théoriques mais permet également aux agents de terrain d’assurer réellement cette recherche en théorie, sa pratique dans la communauté et de manière évidente « , a soutenu le Doyen en poursuivant que  »  L’EPSK a également une maitrise en nutrition.

Cette dernière est déterminée à résoudre les questions pertinentes de malnutrition. C’est avec une fierté particulière que la Faculté de Médecine de l’UNIKIN est en avant plan avec son Ecole de Santé Publique qui forme déjà dans le système LMD (Licence-Master-Doctorat) « .

Selon le Directeur de l’ESPK, le Professeur Emile Okitolonda, l’ESPK a été créée sous forme d’un projet à l’initiative du gouvernement congolais avec le financement de l’USAID en 1984. C’est en 1992 qu’elle est devenue un établissement public de l’ESU au sein de l’UNIKIN.  » L’ESPK qui est aussi un Vice-Décanat de la Faculté de Médecine de l’UNIKIN, s’est spécialisée dans l’enseignement postuniversitaire en santé publique, la formation en cours d’emploi, les travaux de recherche et les services à la communauté « , a expliqué le Directeur en concluant que   » Cette institution se veut toujours marquer.

Elle se veut une école de l’excellence en santé publique pour la formation, la recherche et l’offre de services à la communauté afin de contribuer à un développement durable de la RDC et s’inscrit dans la dynamique des efforts en vue de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable  » .

Par Carroll Madiya

*

*

Monter

Login

Lost your password?