..."/>

Exécution des 28 mesures urgentes décidées par le Gouvernement : M. Bahati rappelle aux contrôleurs le devoir d’éthique et de moralité

Modeste Bahati Lukwebo

Dans le cadre de l’exécution des 28 mesures urgentes prises par le Gouvernement central, en vue de stabiliser et de diversifier l’économie nationale, le ministre d’Etat et ministre du Plan, M. Modeste Bahati Lukwebo a présidé une importante réunion à ce sujet, le lundi 07 août 2017, dans la salle Mulumba Lukoji. Séance de travail à laquelle ont pris part tous les ministres concernés par la fraude fiscale, économique, et douanière, ainsi que les anomalies dans les entreprises et établissements publics.

Le professeur Bahati a, à cette occasion, donné les orientations aux missions de contrôles qui seront déployées sur le terrain  à la fin de cette semaine en cours. Il a notamment insisté sur l’éthique et la moralité qui devra caractériser chaque membre de ces équipes sur le terrain, apprend-on de sources proches du ministère du Plan. Car, pour le ministre d’Etat Modeste Bahati, l’objectif poursuivi à travers ces missions est d’apporter une nouvelle touche à l’économie  congolaise qui traverse actuellement une passe difficile.

Selon ce membre du Gouvernement qui a eu à diriger le ministère de l’Economie nationale sous cette mandature avant de diriger le ministère du Plan, ces descentes sur le terrain « visent à permettre au pays d’accroître ses recettes, en vue de faire face aux différents défis dont l’amélioration du social des Congolais et l’organisation des élections ».

La réunion tenue lundi dernier a été aussi l’occasion pour remettre aux chefs d’équipes qui descendront sur le terrain les termes de référence relatifs à ces différentes missions. Et ces chefs ont eu quatre jours pour examiner le contenu de ces termes de référence avant leur validation et la descente sur terrain.

Par DMK

*

*

Monter

Login

Lost your password?