..."/>

La Faculté de Médecine de l’UNIKIN célèbre bientôt ses 60 ans

????????????????????????????????????

La plupart des universités à Kinshasa ont procédé à la cérémonie de collation des grades, ainsi qu’à la clôture de l’année académique 2016-2017, le lundi 31 juillet de cette année. A l’Université de Kinshasa (UNIKIN), la cérémonie s’est déroulée à l’amphithéâtre Léon de Saint Moulin, sous la direction du secrétaire général académique, le Professeur Célestin Musau, agissant au nom du Recteur Ngoma, en mission. Cette année académique a été placée par l’UNIKIN sous les signes de l’excellence, de la bonne gouvernance et de la pertinence des enseignements, a indiqué le Professeur Musau.

Abordé par  La Tempête des Tropiques, le Doyen de la faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa (FACMED-UNIKIN), le Professeur Jean-Marie Kayembe Ntumba a exprimé sa joie de voir cette année se clôturer en beauté. Il a fait savoir que la Faculté de Médecine de l’UNIKIN  a diplômé   au total 513 personnes dans ses différentes branches.

Le Doyen de cette faculté a, par ailleurs, indiqué que la FACMED-UNIKIN va bientôt célébrer ses soixante ans d’existence. Elle existe depuis 1954, année à laquelle elle fut inaugurée. En 1ère rentrée, il y avait 5 étudiants et en 1961, les premiers diplômés sortirent au nombre de trois, a-t-il précisé.

L’une des grandes et premières Facultés de Médecine du pays, la Faculté de Médecine de l’UNIKIN comporte quatorze départements, qui sont aux Cliniques Universitaires,  au Centre  Neuro-psychopathologique et à l’École de Santé Publique. Elle organise trois filières d’études en trois cycles.

Il s’agit de : la  Biologie médicale appelé graduat  comprenant trois années d’études ; l’Odontostomatologie (Médecine dentaire) qui comprend 3 ans d’enseignements théorique et pratique et un stage interne de 15 mois ; et enfin la Médecine Physique : c’est la spécialisation, le Diplôme d’Études Approfondies (DEA) et la Thèse.

Un outil de travail indispensable

Parlant des soixante ans d’âge de  ladite faculté, le doyen a reconnu qu’avec l’accompagnement de tous les professeurs, de tous les collaborateurs et étudiants de cette faculté, la chose essentielle à retenir est l’élaboration d’un plan stratégique pour la FACMED-UNIKIN. Ce dernier présente la vision, la mission, les valeurs, les ambitions et les objectifs de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa pour les cinq prochaines années (2017-2021).

Il présente aux membres du personnel académique, scientifique et administratif, aux étudiants et à toutes les parties prenantes le fondement de la stratégie de ladite Faculté. Le plan fournit, également, le cadre nécessaire pour l’amélioration de la qualité de la formation, de la recherche, et des soins de santé offerts à la communauté, permettant ainsi d’élever le niveau de performance de la Faculté, et de conforter sa position et sa réputation nationale et internationale.

Le plan définit à cet effet les indicateurs à utiliser pour déterminer si les résultats attendus ont effectivement été atteints.  » La nation est très grande, elle a besoin d’avoir des professionnels de santé de qualité s’inscrivant dans la démarche de la multidisciplinarité autour du concept d’une santé. C’est cela qui fait notre souci de devoir travailler ensemble. Le plan stratégique nous accompagne dans nos missions, notre vision, et nos valeurs. Nous sommes une faculté de Médecine, nous devons aider les décideurs à mieux définir les politiques sanitaires dans notre pays « , a-t-il précisé.

En ce qui concerne les projets d’avenir, le Doyen de la FACMED-UNIKIN, a indiqué que ces perspectives s’inscrivent dans le cadre de l’enseignement, du rajeunissement des cadres  et  de la recherche.  » Nous voulons améliorer l’approche du patient, l’accueil et aussi la qualité de soins rendus « , a déclaré le Professeur. Selon lui, la FACMED-UNIKIN se veut un centre d’excellence, rayonnant en République Démocratique du Congo, en Afrique et dans le Monde en matière d’enseignement, de soins et de recherche en santé.

Elle ambitionne de s’impliquer activement dans le développement durable de la Nation par la constitution du capital humain et la résolution des problèmes sanitaires prioritaires. Elle attend de ses diplômés, des professeurs et de leurs collaborateurs d’être des pionniers dans tous les domaines cliniques, de santé publique et des sciences médicales de base.

Sa mission est d’assurer un enseignement de qualité offrant des cadres compétents capables de prévenir, diagnostiquer et traiter les malades, de conduire des travaux de recherche de qualité dont les résultats sont exploités pour résoudre les problèmes sanitaires de la communauté, et offrir des soins de qualité à la communauté.

Par Carroll Madiya

*

*

Monter

Login

Lost your password?