..."/>

Eliminatoires CHAN, Kenya 2018 : Le baptême du feu de Mwiny Zahera

Léopards chan

Premier match des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations, Kenya’2018 entre les Diables rouges de la République du Congo et les Léopards de la République démocratique du Congo ce vendredi au stade de la Concorde de Kintele, baptême de feu pour Mwiny Zahera, le nouveau sélectionneur national des Fauves évoluant au pays. Ce 11 août 2017, celui qui a œuvré assez longtemps dans le sillage de Jean-Florent Ibenge Ikwangi comme adjoint volera de ses propres ailes à 27 kms du centre-ville de Brazzaville. Dans une partie d’importance avouée pour les deux équipes nationales.

Zahera a la mission de baliser la voie de la qualification pour le onze national A’ de la RDC en terre étrangère. Pour que le match retour prévu plus ou moins une semaine après au stade des Martyrs de la Pentecôte ne soit qu’une formalité à remplir devant la multitude de sportifs rd congolais. Celui qui a, en son temps, reproché au devenu légendaire coach Ibenge de ne pas lui laisser la possibilité de  livrer son point de vue, conduira dans quelques heures le navire dans la bataille de la banlieue de la capitale du Congo-Brazzaville. Pour le meilleur, non pour le pire.

Il n’aura point d’excuses, l’ancien entraîneur du Daring club Motema Pembe de Kinshasa. Il a seul monté la sélection qui s’est retirée en un stage de 16 jours à Rabat. Dans la capitale marocaine, l’équipe a été modelée selon sa vision et sa tactique. En plus du stage, les Léopards locaux ont disputé trois matches d’entraînement, battu l’équipe correspondante du Burkina Faso avant de s’incliner devant celle du Maroc et terrasser la modeste formation de l’US Tanger. Les gars sont bien requinqués.

Arrivés lundi dans la soirée à Brazza-la-verte, ils ont pris une journée entière de repos. Mercredi, Matampi et ses compères ont repris les entraînements dans la matinée. Jeudi à l’heure du match, ils se sont entraînés sur la pelouse du stade de la Concorde. Alea jacta est.

Cette mission est-elle facile ? Les Diables rouges ont pris l’engagement d’arrêter la suprématie des Léopards sur eux qui n’a que trop duré. De la Coupe d’Afrique au championnat d’Afrique des nations, les Brazzavillois ont broyé du noir. Toute la République du Congo crie vengeance et ne jure que sur une victoire sur les poulains de Zahera Mwiny.
Ces derniers ne seront nullement dépaysés au pays de Dénis Sassou Nguesso.

Car, en plus de la grande communauté des Congolais de Kinshasa résidant sur l’autre rive du grand fleuve, un groupe des supporters traverse le pool Malebo  ce matin sous la conduite du ministre des sports afin de pousser les Fauves à dévorer les Diables. Le compte-à-rebours a commencé.

Par JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?