..."/>

Aujourd’hui vendredi : Le Groupe Bana System célèbre l’an 10 de la disparition de Madilu à l’espace Euro Congo de la Fikin

Lutumba Simaro invité, la Sovoac dans l’organisation

Le groupe Bana System  commémore  aujourd’hui vendredi 11 août    l’an 10  de la disparition du chanteur leader  Jean  de Dieu  Bialu  Makiese,  connu sous le sobriquet  de « Madilu  System  le Grand  Ninja » , à travers un concert  prévu  en début de  soirée à l’espace « Euro Congo », localisé  à  la Foire Internationale de Kinshasa (Fikin).

Le tout sera précédé dans la matinée par le dépôt de gerbes de fleurs sur la tombe du défunt,  au Cimetière de la Gombe. C’est ce qu’a révélé sa jeune sœur  Mado  Madilu,   veuve du comédien Sans Souci ,  représentante de la famille biologique , de surcroît  membre trésorière  de  l’association Solidarité  des Veuves et Orphelins  des Artistes  Congolais  (Sovoac)  ,  organisatrice de la cérémonie. Elle est assistée de la présidente  Théthé veuve Djo  Poster Mumbata  et de la vice Pauline Veuve  Kabasele Yampanya  Pépé Kalé, sans oublier la veuve Biya  représentante en France.

 Parmi les invités  de la corporation musicale attendus  figure en  bonne place  le poète  Lutumba  Ndomanueno  alias « Simaro  Masiya »,  dont l’orchestre , le  groupe Bana  O.K  , est de retour à Kinshasa, après une tournée étincelante en Angola. Parfait chanteur-auteur-compositeur-interprète à la voix percutante,  Madilu  System a été propulsé de succès en succès par Franco Luambo Makiadi  au sein du T.P O.K Jazz,  en prêtant sa voix  dans les tubes « Non », « Mamu », et « Mario ».

A la dislocation, il a rejoint d’une manière éphémère  Bana  O.K avec  Lutumba, avant de créer enfin son propre groupe Bana System. sa voix reste dans les mémoires de ses nombreux fans par des œuvres telles : « Voisin », « Fr Edouard », « Ya Jean », « Pouvoir », « Bonne humeur » etc…

Lors de la dernière séance de répétition  chez Bébé climatiseur à Matonge , le chanteur  Badio  Bovic,  qui préside aux destinées de l’orchestre  Bana  System,  a indiqué que la sortie  du 1er album posthume intitulé « l’Histoire continue », produit par son fils Letis Madilu, résidant en Suisse, est reportée à une date ultérieure .

Il contient au total dix chansons et reprises de trois  pots-pourris de Madilu, entre autres « Magali », « Juste un peu d’amour »  et « Kupanda ».  Robelly  le parolier invite tous les mélomanes à écouter les airs de « l’histoire continue ».

Par  Franck Ambangito

*

*

Monter

Login

Lost your password?