..."/>

20 ans d’Eglere et 30 ans du ministère : La visionnaire Apôtre Marie Antoinette Etombo Yongo pour la mise en œuvre d’une cité de restauration

Dans le cadre des festivités de 20 ans d’existence de l’Eglise Evangélique la Résurrection (Eglere) et de 30 ans de son ministère, la visionnaire Apôtre Marie Antoinette Etombo  Yongo a animé, samedi 26 août dernier, un point de presse au Temple de restauration localisé sur l’avenue Kalembe Lembe n°266, commune de Lingwala. La servante de Dieu, faisant des témoignages à ses fidèles, s’est focalisée sur son appel concernant la création de son Eglise, et le parcours pastoral d’un champion parsemé de plusieurs embûches et difficultés surmontées avec fermeté.

 » Je n’ai pas été enseignée. Tout a commencé par une vision dans ma chambre à coucher. Cet appel du Royaume des Cieux m’a fait peur au début. C’est alors que j’ai consulté les hommes de Dieu qui m’ont guidée. D’où, il faut toujours éviter la rébellion, reconnaitre les gens qui vous ont aidé à évoluer dans la parole de Dieu… « , a-t-elle révélé à son auditoire.

Parlant de sa projection d’avenir, l’Apôtre Antho Etombo Yongo  vise la mise en œuvre d’une cité de la Restauration comprenant une école, un orphelinat et un hôpital. Elle a rappelé le message véhiculé par l’Eglere, basé sur la restauration et la réconciliation (Esaie 58 : 12), celui d’accomplir des actions sociales et humanitaires à l’endroit des indigents et des nécessiteux tels des orphelins.

C’est dans ce but que la communauté  » Eglere  » avait procédé à la réfection du  pavillon 11 de l’actuel Hôpital général de référence de Kinshasa (ex. Mama Yemo). Des actions ont été aussi posées  dans les léproseries pour ne pas évoquer l’assistance aux diabétiques, a déclaré l’Apôtre Antho Etombo.  Créée en avril 1997,  » Egler  » regorge à ce jour des extensions à Kinshasa, précisément dans les communes de Kasa Vubu et Kimbanseke, en provinces à Kisangani et à Lubumbashi, jusqu’à l’étranger, notamment à Londres (Grande Bretagne).

Elle a déclaré avoir été baptisée à Fepaco Nzambe Malamu. Et  Dieu l’a élevée parmi les pasteurs au rôle de vice-présidente du Comité National de l’Evangélisation de Fepaco/Nzambe Malamu. Ensuite, au grade de présidente du Comité National de l’Evangélisation et vice-présidente du comité des juges, ce qui lui a permis d’évangéliser dans les onze provinces de l’époque, sauf le  Bandundu, parcourant ainsi des chefferies, villages, coins et recoins à l’intérieur du pays, en vue de prêcher la bonne nouvelle. Parmi les acquis de l' » Egler « , figurent un Centre de Développement familial, l’Ong  » Jeunesse Egler  » qui a bénéficié d’un don d’ordinateurs de la part de l’Usaid etc…

En dehors du point de presse, il y a un culte spécial de célébration le dimanche 27 août 2017 et un grand séminaire biblique qui a connu la participation de plusieurs orateurs notamment  des pasteurs Mack Somwe, Boaz Ntumba (inspecteur chargé du contrôle),  Rosyne Mack, Daniel Vangu, Jonas Mananga, Dan Munungi, Ephraïm Abedi, Abbo, Claude Esalo (Angleterre), Gaston Bakamba (Usa), Alfred Ikua (Kisangani), Marcel Bananga (Brazzaville), Evangélistes Linda et Ambroisine et autres…

Par Franck  Ambangito/CP

*

*

Monter

Login

Lost your password?