..."/>

Eliminatoires Mondial Russie 2018 : Le nul Léopards -Aigles de Carthage suscite une profonde déception

Léopards chan

2 buts partout, l’équipe RD congolaise a été rejointe par l’équipe adverse en l’espace de deux minutes

Les Léopards de la RD Congo ont été tenus en échec par les Aigles de Carthage de la Tunisie dans un match de la quatrième journée des éliminatoires Mondial Russie 2018 tenu hier mardi 05 septembre au stade des Martyrs, à Kinshasa. Bien que les Léopards se sont montrés très déterminés en menant au score dès la 9ème minute de la rencontre de la première mi-temps, n’ont pas pu garder leur avantage acquis face à l’équipe tunisienne.

Le premier but des Léopards a été marqué par le sociétaire de Newcastle de l’Angleterre, Chancel Mbemba, le capitaine du jour de l’équipe nationale congolaise, sur un coup franc exécuté par le joueur d’Amiens, en France, Gaël Kakuta, après une faute sur Firmin Mubele, qui évolue au Stade Rennais en France.  Le score d’un but à zéro va être maintenu jusqu’à la fin de la première mi-temps. La Tunisie a, pour sa part, tenté à deux reprises par des tirs au loin de violer la cage gardée par Ley Matampi, sans succès.

Il a fallu attendre la deuxième mi-temps, à la 47ème minute, pour voir la RD Congo alourdir la marque sur une balle que le milieu du terrain congolais, Paul-José Mpoku, qui a servi un co-équipier, mais ce dernier n’a pas pu l’avoir et qui est retournée vers le même Mpoku qui l’a exécutée. La balle est allée au fond des filets du gardien tunisien. C’est le deuxième but des Léopards. La suite du match va être fatale pour l’équipe de la RD Congo, qui va laisser l’équipe adverse, après la sortie sur blessure de son capitaine du jour, Chancel Mbemba.  Les Aigles de Carthage vont totalement dominer le match pour marquer coup sur coup deux buts à la 77ème et à la 79ème minute et rejoindre les Léopards au marquoir.

Le premier but de la Tunisie a été un tir mal dévié par un  joueur congolais qui a trompé le gardien Matampi pour prendre la direction des filets. Une fois de plus, les Léopards, se montrant mal organisés, ont encaissé le deuxième but à la 79ème minute. Ce but a été marqué par le joueur tunisien Badri. Pendant les temps additionnels, Paul-José Mpoku de la RD Congo va exécuter magistralement un coup-franc qui a été renvoyé par la barre transversale de la Tunisie. Le match s’est ainsi soldé par deux buts partout. Les Léopards, après ce match, ont vu leur chance de se qualifier au Mondial Russie 2018 s’amenuiser.

Par Lucien Kazadi T.

*

*

Monter

Login

Lost your password?