..."/>

La FACMED-UNIKIN a célébré avec faste ses 60 ans

La Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa (FACMED-KINSHASA) ambitionne de s’impliquer activement dans le développement durable de la nation par la résolution des problèmes sanitaires prioritaires. Elle veut répondre aux multiples défis qui menacent la société congolaise dans tous les secteurs et particulièrement dans celui de la santé ainsi que  de l’éducation.

C’est ce qu’a indiqué le Doyen de la FACMED-UNIKIN, le Professeur Jean-Marie Kayembe Ntumba, lors de la célébration des soixante ans d’existence de ladite faculté, le Jeudi 16 Novembre 2017, à Kinshasa.
La cérémonie s’est déroulée en présences du Recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), le Professeur Daniel Ngoma ya Nzuzi et d’autres cadres de l’UNIKIN, ainsi que certaines autorités de la République. Parlant du bilan de  cette faculté, son  Doyen a expliqué qu’il porte sur l’enseignement, la recherche et les services rendus  à la communauté.

Selon lui, la FACMED-UNIKIN a fait un grand progrès dans le sens qu’elle utilise aujourd’hui les nouvelles technologies de la communication et de l’information (NTIC), comme l’enseignement par projection. Il reconnait, par ailleurs, que certains défis persistent encore, dont la non appropriation de cet outil d’enseignement par tous.  » Aujourd’hui toutes les grandes écoles prônent pour l’enseignement à distance (E-learning), nous n’en sommes pas encore là. C’est là, les perspectives à brève échéance. Nous sommes encore et nous tendons vers l’acquisition d’une bibliothèque virtuelle « , a-t-il précisé.

   Kayembe a, par ailleurs, indiqué que les perspectives à venir de la FACMED-UNIKIN s’inscrivent dans le cadre de l’enseignement, du rajeunissement des cadres et de la recherche.  » Nous voulons améliorer l’approche du patient, l’accueil et aussi la qualité de soins rendus « , a déclaré le Professeur. Selon lui, sa faculté se veut un centre d’excellence, rayonnant en République Démocratique du Congo, en Afrique et dans le Monde en matière d’enseignement, de soins et de recherches en santé.

Pour ce faire, elle s’est dotée d’un plan stratégique qui présente sa vision, sa mission, ses valeurs, ses ambitions et ses objectifs pour les cinq prochaines années, de 2017 à 2021. Ce plan fournit le cadre nécessaire pour l’amélioration de la qualité de la formation, de la recherche, et des soins de santé offerts à la communauté, permettant ainsi d’élever le niveau de performance de ladite Faculté, et de conforter sa position tout comme sa réputation tant nationales qu’internationales.

Présent à la cérémonie, le Directeur de l’Ecole de Santé Publique de Kinshasa (ESPK), le Dr Paul-Emile Okitolonda,   a salué le travail  effectué par le Doyen Jean-Marie Kayembe pour non seulement la valorisation de la FACMED-UNIKIN mais également de l’UNIKIN et de la RDC en matière d’enseignement, de la recherche et des services rendus à la communauté. Il l’a, par ailleurs, exhorté à garder la même allure pour le progrès de cet établissement public.

Parlant sur l’ESPK, le Dr Okitolonda a  précisé que son école consacre son existence à de grands problèmes de santé publique dans le monde, en Afrique et en RDC, ainsi que sur l’auto évaluation et les perspectives d’avenir. Elle organise les filières de formation postuniversitaire en santé publique à savoir l’économie de santé, l’épidémiologie de terrain et gestion de laboratoires, l’épidémiologie nutritionnelle  et la santé communautaire pour le Master et le doctorat.

Créée en 1984 à l’initiative du gouvernement congolais avec l’appui financier de l’USAID, l’Ecole de santé publique de Kinshasa, est devenue un établissement public de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) de l’UNIKIN en 1992, en jouissant d’une autonomie de gestion.

Un souvenir inoubliable

Pour marquer ses 60 ans d’existence, la FACMED-UNIKIN a organisé une série d’activités qui ont débuté depuis le 24 Octobre 2017 et vont se clôturer le 25 Novembre 2017. Il s’agit entre autre d’une série de matches de football dénommée qui a mis aux prises des équipes de football des différentes promotions de cette faculté ; des activités d’assainissement et d’évacuation des immondices.

D’autres travaux d’assainissement, de nettoyage, de réparation des chaises, des tables et de climatisation ont été effectués dans des salles des cours, des bureaux, des laboratoires de cette faculté ainsi que des conférences scientifiques et des journées facultaires. Une foire d’exposition ainsi qu’un carnaval des blouses blanches ont été organisé lors de la grande célébration le Jeudi 16 Novembre 2016 à Kinshasa.

La FACMED-UNIKIN compte également, en marge de ces festivités, présenter à l’OMS son plan stratégique 2017-2021.

Par Carroll Madiya

*

*

Monter

Login

Lost your password?