..."/>

Loi électorale : Marche de colère lundi des députés de l’opposition pour exprimer leur mécontentement

palais du peuple kinshasa1

Les députés nationaux de l’opposition ont bravé la pluie et la peur en organisant hier lundi 11 décembre 2017 à Kinshasa, une marche de protestation contre la loi électorale actuellement sous examen au sénat.  Partis de l’avenue de l’Enseignement  dans la commune Kasa-Vubu, les élus sont passés par le Boulevard Triomphal avant de chuter par le palais du peuple. Les manifestants, munis de  sifflets et banderoles, avaient un seul message : «  Non à la nouvelle loi électorale ».

«  C’est une alerte pour dire que si cette loi devait passer en l’état, le peuple congolais ne se laissera pas faire, nous avons bravé la peur, nous avons bravé la pluie et ceux qui doutaient de l’engagement nous ont vu sur le terrain avec nos bases », a dit Delly Sessanga.  Présent à cette marche, le député Fabrice Puela a dénoncé la tricherie de la Majorité Présidentielle  (MP).

« Kabila et sa famille politique veulent faire vivre aux Congolais la négation de la démocratie des riches, c’est-à-dire il faut avoir dirigé la Res publica, il faut avoir suffisamment d’argent  pour déposer sa candidature. Nous ne pouvons pas accepter cette histoire de seuil qu’on veut nous imposer, nous savons comment cette loi est passée à l’Assemblée Nationale.

Elle a été votée sans nous et nous n’allons pas accepter cela ».  Il s’est avéré important de signaler que cette marche a eu lieu au moment où Joseph Kabila était en pleine cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment administratif du gouvernement, situé non loin du palais du peuple.

Par Julie Muadi

*

*

Monter

Login

Lost your password?