..."/>

Selon Docteur Kabamba et le Front Patriotique : La situation en RDC est « désastreuse » et « épouvantable »

Le Front Patriotique pour le Renouveau et le Progrès juge la situation en République démocratique du Congo « désastreuse » et « épouvantable ». Cette formation politique chère à Docteur Kabamba estime qu’il faut une « véritable alternative en vue de donner au peuple congolais la nourriture, le logement, l’eau, l’électricité, l’éducation de qualité, la démocratie, les soins médicaux des routes.

C’est à travers une analyse faite mercredi 10 janvier que le Front patriotique pense que « la République démocratique du Congo est à la croisée des chemins ». « Nous devons, aujourd’hui, faire un choix important, mais il nous faute éviter tout raté », lit-on dans ce document contre signé par Docteur Kabamba, Camarade Kasongo et Camarade Richard Mvuezolo.

Ce parti estime que les principes de fonctionnement de ce pays ne sont pas respectés.

Aux acteurs impliqués (partis politiques, société civile, Ong…), il leur est demandé de prendre conscience que la RDC est le seul patrimoine commun dont le peuple congolais dispose dans sa souveraineté. « Il nous faut absolument et à tout prix sauvegarder ce patrimoine national ». Tous sont appelés à regarder dans la même direction.

Le Front patriotique félicite, d’ores et déjà, les forces qui ont déjà commencé à réveiller la conscience nationale pour la protection de la République démocratique du Congo. Allusion faite au Comité Laïc de Coordination (CLC), au Cardinal Monsengwo, aux confessions religieuses ainsi qu’à certaines Ong qui œuvrent dans ce sens.

Jamais les conditions sociales n’ont été aussi précaires, relève le parti cher à Docteur Kabamba qui constate que les prix des denrées alimentaires ne cessent de grimper, la monnaie se dévalue dangereusement face à la devise étrangère, la mobilité ressemble à un enfer à chaque pluie, l’électricité laisse à désirer, l’insécurité est permanente… Tout ceci, conclut-on, associé à une crise politique sans précédent, artificiellement créée par un pouvoir « illégitime » qui règne « par défi » et « tue » ses citoyens qui exercent leurs droits fondamentaux.

Le Front patriotique fait, en outre, le constat selon lequel « tout marche à reculons » en République démocratique du Congo. C’est ce qui explique, d’ailleurs, la complexité du problème congolais. Raison pour laquelle, tous les protagonistes (classe politique, société civile) qui sont censés s’atteler à la recherche des solutions aux problèmes multiformes congolais, devront commencer par une véritable prise de conscience doublée d’éthique.

Par LM

*

*

Monter

Login

Lost your password?