..."/>

Fortunes diverses pour les clubs de la RDC engagés en compétions africaines de football : Mazembe assure, V. Club limite les dégâts, DCMP et Maniema Union accrochés

dcmp

Les Dauphins noirs regagnent Kinshasa ce vendredi

La semaine des seizièmes de finale aller des compétitions de la Confédération africaine de football s’est achevée mercredi dans la soirée en terre marocaine pour les formations de la République démocratique du Congo. Il y a eu la petite défaite de l’Association sportive V. Club de Kinshasa en déplacement devant Difaa Hassani El Jadida de 0-1 en Ligue des champions. Les Dauphins noirs regagnent la capitale ce vendredi.

La meilleure affaire congolaise de cette étape est, sans contexte, la correction que le Tout Puissant Mazembe a infligée au club mozambicain d’Uniao Desportivo Do Songo. Un cinglant 4 buts à 0 à la C1 continentale qui permet à Pamphile Mihayo et à ses poulains de préparer avec plus de quiétude le match retour, sans pour autant bâcler cette dernière échéance de l’étape qui ne sera conclue qu’au terme du rendez-vous de Maputo.

Le petit nombre de spectateurs ayant pris d’assaut le temple de la commune de Kamalondo ne retiendra de la rencontre du 7 mars que le triplé de Ben Malango (37’, 51’ et 62’) ainsi que la dernière réalisation de son remplaçant Jackson Muleka à 6 minutes de la fin du temps réglementaire. L’adversaire était visiblement venu apprendre chez le maître.

Les Corbeaux  sont les seuls des Congolais à avoir glané une victoire en première partie des seizièmes de finale. V. Club, au cours d’une partie pourtant bien gérée dans des conditions météorologiques autant inhabituelles que difficiles, a encaissé un but en première période sur une bourde du gardien Nelson Lukong, précise certains témoignages. Un écart qui paraît insignifiant, mais qu’il faudra bien gérer au stade des Martyrs de la Pentecôte dans moins d’une dizaine de jours.

DCMP et Maniema Union : jouer le tout pour le tout en déplacement

Les deux ambassadeurs du pays en Coupe de la Confédération ont été tenus en échec à domicile. D’abord le mardi au grand stade de Kinshasa quand le Daring Club Motema Pembe a failli laisser sa peau devant la jeunesse de Desportivo Niefang de Guinée-Equatoriale, cette équipe qui n’a que deux années d’existence et qui est entraînée par un jeune homme de 27 ans.

Après l’unique but des immaculés, œuvre de Dago Tshibanda, la barque « imanienne » a failli faire naufrage devant une bande de gamins qui s’amusaient sur le gazon synthétique de l’amphithéâtre de la commune de Kinshasa. Le représentant équato-guinéen l’a démontré par un but égalisateur réussi aisément et avec la manière.

Le staff technique vert et blanc est bien prévenu : le prochain voyage à Malabo n’aura rien d’une randonnée touristique. Mêmement pour l’Association sportive Maniema Union de Kindu que l’Union sportive Medina d’Alger a tenue mercredi en échec au stade Joseph Kabila Kabange (2-2 au décompte final).

Ici, le scénario a été l’opposé de Kinshasa. Les visiteurs ont dominé la première période et marqué deux fois. Mais, en seconde mi-temps, alors que d’aucuns s’attendaient à une hécatombe, les visités ont renversé la vapeur devant des Algériens grillés par la canicule de Kindu-Chaleur.

Une tête  coupée de César Manzuki puis le pied de Mpiana, le transfuge de l’Academic club Rangers de Kinshasa, ont rétabli l’équilibre jusqu’à la fin du match. De deux matches nuls des  Croisés congolais en Coupe de la Confédération, le plus toléré aura été celui du chef-lieu du Maniema. Cependant, pour les deux équipes, le plus difficile est à venir.

Par JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?