..."/>

Mont-Ngafula : Le Centre pédiatrique de Kimbondo menacé par une tête d’érosion

????????????????????????????????????

La Fondation pédiatrique de Kimbondo, située au quartier Kimbondo, voisin du quartier Mbenseke, une bourgade nouvellement urbanisée de la Commune de Mont-Ngafula, est menacée par une tête d’érosion qui risque de couter cher  à cette œuvre sociale.

C’est dans ce cadre que le responsable, le Père Hugo Rios Diaz, a lancé, mardi, un cri d’alarme. S’exprimant lors d’un entretien avec la presse le prêtre a expliqué que  la Fondation pédiatrique de Kimbondo éprouve jusqu’ à ce jour des difficultés pour mener elle-même  des actions durables pour maitriser cette catastrophe, qui met aussi en danger le reste de la communauté.

L’intervention de l’autorité urbaine, en matière logistique ou foncière, a-t-il estimé, est urgente pour prévenir la disparition de la concession ainsi que  l’interruption brusque de la mission sociale de ce centre d’hébergement. Il a expliqué que cette fondation œuvre dans la prise en charge médicale  des enfants souffrant de  tuberculose et de malnutrition grâce à son équipe, constituée notamment de nutritionnistes, de corps médicaux et d’ éducateurs sociaux.

le Père Hugo Rios Diaz a  souligné que l’âge de la couche sociale hébergée varie entre 0 et 18 ans, hormis les adultes qui se présentent parfois pour une assistance médicale. La fondation accueille depuis des années maintenant tous ces enfants en dérive ou trop petits pour se prendre en charge.  Elle leur offre hébergement, soins, de quoi manger, l’accès à l’école, tout cela avec ses trop maigres moyens.

Il convient de signaler que l’histoire de cette formation médicale, orphelinat et hôpital a commencé en 1989, quand un pédiatre du Chili, Padre Hugo Diaz Rios, de la Communauté des Missionnaires Clarétins et un professeur d’université à la retraite, le Dr Laura Perna(Mama koko, décédée en 2015), ont décidé de créer une structure simple pour accueillir les enfants malades.

Partis de zéro et avec rien d’autre que leur immense générosité ainsi que le rêve d’offrir des soins de santé et d’autres soins gratuits à certains des enfants les plus vulnérables de la RDC, les docteurs Rios et Perna ont consulté des patients dans une petite pièce avec un minimum d’équipement d’examen et de fournitures médicales. Près de 25 ans plus tard, grâce à beaucoup de persévérance et de lutte, la pédiatrie Kimbondo, orphelinat et Hôpital est aujourd’hui l’un des principaux centres de Kinshasa de soins pour enfants.

La structure  accueille depuis des années maintenant tous ces enfants.  Elle leur offre l’hébergement, les soins, de quoi manger, l’accès à l’école, tout cela avec ses trop maigres moyens. La pédiatrie Kimbondo, orphelinat et Hôpital s’étend sur plusieurs hectares de verdure. Les quelque 800 orphelins qui vivent là ont reçu une seconde chance.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?