..."/>

Insécurité urbaine à Kinshasa : Peter Lewis, le nouveau Greffier de la CPI a prêté serment !

Peter Lewis lors de sa prestation de serment en tant que Greffier de la CPI

Peter Lewis, le nouveau Greffier de la Cour Pénale Internationale (CPI) a prêté serment lors de sa prise de fonction en qualité de Greffier de la Cour pénale internationale (CPI) lors d’une cérémonie publique au siège de la Cour à La Haye, aux Pays-Bas.  Le Président de la CPI, le juge Chile Eboe-Osuji, a présidé la séance et O-Gon Kwon, Président de l’Assemblée des Etats Parties (AEP), a témoigné de la prestation de serment.

Au cours de la cérémonie, le Président de la CPI a souhaité la bienvenue au nouveau Greffier.  « L’arrivée de M. Lewis à la Cour complète un changement de leadership à la Présidence et au sein du Greffe. Ce changement marque un recentrage pour la Cour sur le besoin de redynamiser la réflexion sur la contribution de la CPI à l’humanité. J’enjoins toutes et tous à participer à cette réflexion », a déclaré le Président Eboe-Osuji.

« Je saisis également cette occasion pour rendre hommage et exprimer notre gratitude à l’ensemble du personnel de la Cour. Bien souvent, le travail qu’ils accomplissent dans leurs fonctions respectives est invisible et méconnu. Cependant, à l’image des os sous la peau et les muscles, la structure de la Cour ne peut tenir, encore moins s’activer sans eux » a-t-il ajouté.

De son coté, le  Président de l’AEP, Kwon, a déclaré que « la gestion du Greffe est une entreprise ardue et exigeante qui requiert un esprit compétent et qualifié, capable d’aborder des questions complexes avec objectivité et sensibilité».

Un homme expérimenté

Peter Lewis possède une expérience confirmée pour s’acquitter des principales responsabilités et exigences attendues du responsable principal de l’administration du Greffe, le plus grand organe de cette Cour, avec plus de 600 membres du personnel. Il a ensuite signé sa prestation de serment et a prononcé son premier discours en qualité de Greffier de la Cour.

  « Je prends les fonctions et les responsabilités du Greffier de la Cour très sérieusement, et c’est mon profond engagement envers cette institution qui guidera mon travail pendant mon mandat. Je ne sous-estime pas les défis à venir, mais je suis sûr qu’avec le soutien de vous tous, et le travail acharné du personnel du Greffe, nous continuerons à assurer la pleine réalisation du mandat de la Cour »,  a-t-il déclaré.

Elu le 28 Mars 2078

Le Greffier Peter Lewis, ressortissant du Royaume Uni a été élu le 28 mars 2018 par les juges de la CPI pour un mandat de cinq ans.  En tant que Greffier de la CPI, il exercera ses fonctions en tant que responsable principal de l’administration du Greffe sous l’autorité du Président, et dirigera l’un des quatre organes de la Cour : le Greffe.

Le Greffe est responsable des aspects autres que judicaires de l’administration de la Cour, et aide ainsi  la Cour à faire en sorte que ses procédures soient équitables, efficaces et publiques.  Il est notamment chargé de l’administration générale de la Cour, de la sécurité, des activités d’information, du dépôt des documents, de la traduction et de l’interprétation, de l’appui aux conseils, de l’aide aux victimes afin qu’elles puissent participer aux procédures et demander des réparations, entre autres.

Le juge Chile Eboe-Osuji  achève une visite officielle au Nigéria

Le Président de la CPI  a achevé une visite officielle au Nigéria, à l’occasion de laquelle il a rencontré les hautes autorités du pays afin de discuter des façons de renforcer le système de justice pénale internationale visant à éradiquer l’impunité pour les crimes les plus graves.

Durant son séjour à Abuja du 10 au 13 avril, Eboe-Osuji a rencontré le professeur Yemi Osinbajo, Vice-président et Président par intérim du Nigéria , de même que le sénateur Bukola Saraki, Président du Sénat, l’honorable  Yakubu Dogara, Président de la Chambre des représentants, et le sénateur Ike Ekweremadu, Vice-président du Sénat, en compagnie de certains de leurs collègues occupant de hautes fonctions au sein de l’Assemblée nationale.

Eboe-Osuji a également rencontré Geoffrey Onyema, ministre des Affaires étrangères, Abubakar Malami, Procureur général et Ministre de la Justice, ainsi que Dayo Apata, Solliciteur général de la Fédération. L’homme a souligné que la Cour est disposée à collaborer avec les États en Afrique pour relancer la lutte contre l’impunité pour les crimes internationaux les plus graves. Il espère pouvoir compter sur le soutien du Nigéria à             cette fin.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?