..."/>

Dadju le frère de Maître Gims sur la route du succès : Un millier de personnes à sa séance de dédicaces le 14 mai dernier en France

Le chanteur dadju a décidément le vent en poupe. « Gentleman 2.0 » le premier album solo du frère de Maître Gims, est déjà triple disque de platine, en seulement cinq mois.  Son concert au Zénith de Paris, prévu pour novembre prochain, affiche complet.

Avec des chansons comme « Reine », single de diamants (plus de 52 millions de vues sur Youtube), l’artiste chante sur l’amour et les problèmes de cœur à travers des musiques urbaines. Son opus  contient déjà 19 titres et pas moins de 8 featurings, dont Fally Ipupa et Niska ou encore  Maître Gims. Parmi eux, également Franglish et S.Pri Noir.

L’autre fils de Djuna Djanana

Dadju Djuna Nsungula, de son vrai nom, aussi surnommé « Prince Dadj », est né  le 2 mai 1991 à l’hôpital Avicenne de Bobigny en banlieue parisienne Il est le fils de  Djuna Djanana, musicien ayant connu son heure de gloire dans les années 80 à Kinshasa avec des groupes comme Viva la Musica et Langa Langa stars, avant de s’installer en France.  Issu d’une fratrie de quinze enfants, qui compte plusieurs chanteurs, le jeune homme a grandi dans l’ombre de  Maître Gims, son aîné de cinq ans.

C’est d’ailleurs à force de l’accompagner en studio qu’il se décide « par accident » à faire carrière dans la musique. D’abord dans le duo The Shin Sekaï (avec Abou Tall)  en 2012, avec qui il sortira deux mixtapes et un album intitulé  « Indéfini », dont la  chanson « Aime-moi demain » sera certifiée single d’or. Signé sur le label de Wati B, le même que son frère qui bombarde les ondes de hits avec Sexion d’Assaut. Puis en solo à partir de 2016. Dadju s’est marié le 8 janvier 2017. Il est papa d’une petite fille depuis le 8 octobre 2017.

Star à part entière (un millier de personnes ont assisté à une séance de dédicaces  le 14 mai dernier devant un supermarché d’Avrillé en France, malgré la pluie et le vent froid). Début mai, le chanteur a donné son premier concert à Paris, à La Cigale, devant une salle comble. Christophe Sabot, directeur d’Olympia Production, qui gère sa tournée, a prévu d’ajouter plusieurs Zénith, vu la demande.

Ils envisagent une tournée française puis africaine cette année. L’artiste affirme  avoir 260 sons en réserve (« avec au moins un refrain à chaque fois », souligne-t-il) pour de futurs albums. Certains le qualifient déjà de « phénomène musical de l’année ».

Avec son frère pour la reprise de « Bella Ciao »

Et Dadju  va continuer à travailler. Il va accompagner Maître Gims dans la reprise de « Bella Ciao », un des plus gros succès du chanteur. Il va y côtoyer des « pointures » de la chanson française comme Vitaa et  Slimane. Ce morceau est un chant de révolte italien datant de la Seconde guerre mondiale.

Il  connait désormais une seconde jeunesse grâce à la série espagnole « La Casa de papel ». Les acteurs dans la série chantent ce titre à plusieurs reprises. Par ailleurs, l’artiste musicien ivoirien DJ Arafat a annoncé hier  mardi 15 mai un featuring avec  Dadju intitulé « Connexion ».

Par Yves Mitondo

*

*

Monter

Login

Lost your password?