..."/>

Sous le parrainage de Nyoka Longo et Zao : La sixième édition du Festival international de percussions  » Mbonda Elela  » débute le 25 mai

Mbonda Elela

10 groupes et d’autres invités attendus  à l’Académie des Beaux-Arts ainsi qu’à  l’Institut Français de Kinshasa

La sixième édition du Festival international de percussions  » Mbonda Elela  »  se tient du vendredi 25 au dimanche 27 mai prochain  au Jardin touristique de l’Académie des Beaux-Arts. Avec des activités le 28 mai à l’Institut Français de Kinshasa.

Plus de 10 groupes, ainsi que d’autres invités, vont se produire pendant  trois  jours dans  le cadre de cette fête du tam-tam et autres instruments à percussions. Comme chaque année, ce festival réunit plus de cinquante mille spectateurs venant de quatre coins de la Capitale et même de l’extérieur du pays. Quatre grands clubs de football de Kinshasa (V. Club, DCMP, Renaissance et Dragon), sont des invités spéciaux.

Comme parrains, outre Jossart Nyoka Longo, Président-gérant du groupe Zaïko Langa Langa Nkolo Mboka, il y a aussi Casimir Zoba dit  » Zao « . L’auteur de la célèbre chanson  » Ancien combattant  » n’aura qu’à traverser le Pool Malebo pour quitter Brazzaville et se retrouver dans la capitale rd congolaise.

Le Festival international de percussions  » Mbonda Elela  »  est né dans l’esprit du percussionniste l’artiste Eddy Mboyo. L’homme aux dreadlocks avait pour objectif de promouvoir et valoriser le tam-tam, cet  instrument historique et référentiel, majeur dans la tradition africaine en général et congolaise en particulier.

Par Yves Mitondo

*

*

Monter

Login

Lost your password?