..."/>

Reconduit au poste du Gouverneur de la BCC : Deo Gracias Mutombo sur les traces de JC Masangu

Deo Gracias Mutombo

Deo Gracias Mutombo Mwana Nyembo vient d’être reconduit au poste du Gouverneur de la BCC (Banque centrale du Congo), selon l’ordonnance présidentielle N°018/042 signée depuis le 14 mai dernier par le Président de la République Joseph Kabila. Disposant désormais  d’un nouveau mandat de cinq ans à la tête de l’Institut d’émission congolais, il est sur les traces de son prédécesseur, Jean-Claude Masangu Mulongo.

Dans le cadre de nouveau mandat, Deo gracias Mutombo doit s’atteler à la consolidation des acquis réalisés pour la stabilité du cadre macroéconomique. Une tâche qui n’est pas facile pour ce Gouverneur qui vient après dix autres est appelé à maintenir, à l’heure actuelle, les réserves internationales de la RDC à bon niveau, pendant qu’on parle d’une embellie éphémère.

Aussi, doit-il faire preuve d’une meilleure politique monétaire pour éviter la dépréciation répétée de la monnaie nationale en cette période difficile du pays. Surtout que la RD Congo a traversé de moments difficiles de crise économique consécutive à la situation de turbulence politique.

Il faut aussi dire que, c’est grâce à la meilleure politique de l’Autorité monétaire que de nombreuses catastrophes ont été évitées. Surtout qu’on sait que la monnaie nationale, le franc congolais avait connu plus de 40% de dépréciation face aux devises étrangères.

Pour rappel, la Banque centrale a pour missions, aux termes de la loi n° 005/2002 du 07 mai 2002 portant sa constitution, son organisation et son fonctionnement, de mettre en œuvre la politique monétaire du pays dont l’objectif principal est d’assurer la stabilité du niveau général des prix donc, assurer la stabilité interne et externe de la monnaie nationale; détenir et gérer les réserves officielles de la République; édicter les normes et règlements concernant les opérations sur les devises étrangères;

Elle doit également participer à la négociation de tout accord international comportant des modalités de paiement et en assurer l’exécution, élaborer la règlementation et contrôler les établissements de crédit, les institutions de micro-finance et les autres intermédiaires financiers, promouvoir le bon fonctionnement des systèmes de compensation et de paiement, ainsi que de promouvoir le développement des marchés monétaires et des capitaux.

Fils maison, Mutombo Mwana Nyembo avait auparavant assumé  des postes de responsabilités, notamment celui du directeur des opérations bancaires et marchés à la BCC,  à l’époque de JC Masangu.

Par Lucien Kazadi T

*

*

Monter

Login

Lost your password?