..."/>

Diocèse d’Inongo : L’Evêque Donatien Bafuidinsoni succède à Mgr Philippe Nkiere

Diocèse d’InongoL’Evêque Donatien Bafuidinsoni succède à Mgr Philippe Nkiere

La nomination du nouvel évêque du diocèse d’Inongo, Mgr Donatien Bafuidinsoni, nommé par le Saint Père, a été célébrée dimanche dernier au complexe scolaire cardinal Monsengwo par les ressortissants de cette province après la messe organisée à son honneur à la paroisse saint Raphaèl de Limeté.  Nouvel évêque de ce diocèse, Donatien Bafuidinsoni remplace à ce poste Mgr Philippe Nkiere appelé lui à d’autres fonctions mais la douleur de séparation était visible dans plusieurs  visages.

La grandiose cérémonie dominicale a connu la présence de plusieurs notabilités de la contrée. Parmi celles-ci, le DG de l’Office de Route qui, dans son mot de circonstance, a félicité le nouvel évêque et lui a promis le soutien des filles et fils relevant du diocèse dans son travail d’évangélisation.

Il aura besoin de notre assistance en ce qui concerne notamment les moyens de transport qu’il faudra mettre à sa disposition lorsque par exemple il devra effectuer des déplacements pour aller évangéliser dans des villages. Certes  l’assistance pourra revêtir toute autre forme utile susceptible de lui faciliter la tache.  C’est notamment les projets à caractère social que pourra définir l’Eglise et qui requièrent la contribution des notables de la région, a dit le DG de l’office de route. Un exemple : la réparation des routes est une forme de contribution à cet engagement, a-t-il souligné.

Repartir sur de nouvelles bases

Auparavant, le vice président du comité d’organisation, Nicolas Panda, a invité tous les ressortissants d’Inongo à travailler main dans la main pour redorer le blason terni de la région.  Travail qui doit prendre ses racines au plan pastoral et moral.  Il faut combattre l’immoralité et éradiquer des antivaleurs qui ont élu domicile dans nos paroisses a-t-il noté.

Par ailleurs il a recommandé que soit renforcé l’engagement des prêtres dans l’action pastorale. Des structures d’évangélisation pour l’étude biblique devront être mises en place en même temps qu’il faudra redynamiser les écoles pastorales et valoriser leurs œuvres longtemps négligées.

Prenant la parole à son tour, le nouvel évêque à invité la communauté au travail, unique voie obligée pour que le rêve devienne réalité au profit des générations futures. Ayons le souci de notre province a-t-il clamé, car c’est notre devoir à nous tous. Il a rappelé à ce propos qu’Inongo est le lieu de notre sanctification.

Cherchons à faire valoir quelque chose à notre peuple, s’est-il préoccupé de souligner.
L’orateur n’a pas manqué de se plaindre de la régression des valeurs socioculturelles dans le mode de vie des populations avant de lancer un appel pathétique à toute la communauté d’Inongo afin de se joindre à l’effort de reconstruction de la province. Cette responsabilité nous incombe à nous tous, a-t-il conclu.

Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?