..."/>

Publication des résultats des examens d’Etat : Kinshasa ouvre le ban

Comme annoncé par le Ministre de La l’enseignement primaire, secondaire et professionnel sur la chaine nationale, Gaston Musemena, la publication des résultats des examens D’Etat, édition 2017-2018 a été lancée le samedi 07 juillet 2018. Saisissant cette occasion, des félicitations ont été adressées aux heureux lauréats.  Il faut toutefois préciser que la publication de ces résultats se fait par étape. Première à être servie, la ville de  Kinshasa a enregistré 69% de réussite, ce qui représente une baisse de 2%.

Pour exprimer la joie, les lauréats ont jubilé à travers   toutes les rues de la capitale accompagnés des  amis, des membres de familles et d’autres connaissances, munis des boites de poudre en  vue du traditionnel saupoudrage. On a le plus remarquer leurs présences surtout  dans des points chauds tels le rond point Victoire, le rond point Ngaba, le rond point Magasin, à Kabambare sur Huilerie, et dans plusieurs  quartiers comme Beau marché, Yolo Ezo, Yolo Kapela, etc.

Eviter le débordement

Il convient de rappeler qu’à chaque fois que la publication des résultats des examens d’Etat intervient, Les lauréats se livrent toujours dans des débordements à travers les rues de la capitale. Certains d’entre-eux s’abandonnent à la débauche pour rentrer tard à la maison. D’autres passent la nuit dans des boîtes de nuit entrain de danser.

Ce comportement est décrié par des observateurs qui invitent ces élèves à la maîtrise, surtout à ne pas se laisser emporter par l’ambiance. D’autres lauréats prennent plaisir en s’accrochant sur des taxis-motos roulant à vive allure, ce qui les expose souvent à  des accidents graves voire à la mort comme on n’en a vu par le passé. Tous sont donc appelés à la retenu car la vie continue.

Publication de l’examen d’Etat sur un bulletin spécial de l’ACP

Désormais, les résultats de l’Examen d’Etat en RD Congo seront publiés dans un bulletin spécial édité par l’Agence congolaise de presse (ACP). C’est ce qui était ressorti  d’un entretien le lundi 25 juin dernier, entre le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Gaston Musemena et le Directeur général de l’ACP, Lambert Kaboyi.

Selon le DG de l’ACP, l’Agence mettra à la disposition des lecteurs congolais les résultats de l’Examen d’Etat 2018, à partir du 7 juillet prochain. « Il s’est dégagé une convergence de vues pour que l’Agence reprenne la publication des résultats des épreuves nationales, en l’occurrence l’Examen d’Etat «, a-t-il dit. Il a affirmé avoir passé en revue avec son interlocuteur, les difficultés éventuelles et convenu sur la manière de les surmonter à travers la publication par l’ACP des résultats comme par le passé.

« On aura ainsi respecté la tradition qui veut que cette agence publie les textes officiels y compris les résultats du jury national», a ajouté Lambert Kaboyi, avant de renchérir : « Le ministre de l’EPSP a promis de nous rencontrer très prochainement, nous de l’ACP et certaines maisons de télécommunications, pour nous donner la matrice devant servir à la publication de ces résultats «.

L’Agence congolaise de presse mettra également à profit son site Web pour la publication en ligne. «Le temps réel voulu par le ministre de l’EPSP sera bien respecté avec une rapidité souhaitée par les candidats finalistes et par leurs parents», a rassuré Lambert Kaboyi.

Pour le numéro 1 de l’ACP, cette publication à travers le bulletin national mettra un terme à la tricherie. Car, les lauréats auront entre leurs mains un support officiel qui ne peut être trafiqué. De même, certains parents qui ne maitrisent pas les nouvelles technologies auront la possibilité de vérifier que réellement leurs enfants finalistes ont réussi ou non à l’épreuve nationale.

« Nous mettons donc à la disposition de l’Enseignement supérieur et universitaire, du ministère de l’EPSP et des parents un outil de sécurité que nous appelons bulletin de l’ACP. C’est un bulletin spécial qui sera publié régulièrement au fur et à mesure que les résultats parviendront à la rédaction centrale de l’ACP», a-t-il indiqué. Il a, cependant, souligné que cette publication sera relayée par d’autres maisonUs de presse pour une large couverture.

Renforcer la crédibilité des résultats

Ce retour à la publication sur support papier ne vient pas exclure la publication par voie téléphonique optée depuis quelques années par le ministère de l’EPSP. Ça vient plutôt renforcer la crédibilité des résultats parce que les bulletins papiers sont archivés pendant plusieurs années et le lauréat peut à tout moment prouver sa réussite. C’est aussi l’argument avancé par ceux qui appelaient au retour à ce type de publication, surtout que l’ACP couvre la quasi-totalité des territoires de la RDC.

Par Thony Kambila

*

*

Monter

Login

Lost your password?