..."/>

Retombées de la 5ème réunion ministérielle tenue à Brazzaville : La RDC appelée à créer des conditions propices à la tenue des élections crédibles et pacifiques

Fleuve congo brazza

Les représentants des garants de l’Accord-cadre pour la paix la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région des Grands Lacs, bien connu sous l’appellation de l’« Accord-cadre », ont tenu leur cinquième réunion ministérielle à Brazzaville le 20 juillet 2018.

Au terme de cette réunion, les participants ont engagé le gouvernement de la RDC et toutes les parties prenantes nationales concernées à poursuivre leurs efforts en vue de créer des conditions propices à la tenue des élections crédibles et pacifiques, dans le respect de l’accord du 31 décembre 2016.

En ce qui concerne les forces négatives, les participants se sont félicités des consultations qui se sont poursuivies dans le cadre de l’équipe spéciale conjointe ONU-SADC, dans le but de renforcer la Brigade d’intervention de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), comme demandé par la huitième Réunion du Mécanisme régional de suivi.

Ils ont encouragé la poursuite et le renforcement de la coopération entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et la Brigade d’intervention de la MONUSCO en vue d’intensifier au maximum la pression militaire exercée sur les forces négatives aux fins de leur neutralisation totale.

Les participants ont également salué le lancement du Mécanisme de suivi pour le rapatriement des ex-combattants le 24 avril 2018 à Goma en RDC. Ils ont prié les gouvernements de la RDC, de l’Ouganda et du Rwanda de continuer à coopérer dans le cadre du Mécanisme de suivi à la mise en œuvre des plans visant à achever le rapatriement des ex-combattants FDLR et ex-M23 et de leurs familles malgré les difficultés rencontrées jusqu’à présent.

Cette réunion de haut niveau a été présidée par Jean-Claude Gakosso, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger, représentant le Président de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et Président du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre.

Ont participé à cette réunion, Manuel Augusto, Ministre des relations extérieures de la République d’Angola, représentant le président de l’Organe de coopération en matière de politique, de défense et de sécurité de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), l’ambassadeur Abel Mxolisi Shilubane, représentant de Lindiwe Sisulu, Ministre des relations internationales et de la coopération de l’Afrique du Sud au titre de la présidence de SADC, Saïd Djinnit, envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, l’ambassadeur Basile Ikouébé, représentant spécial du président de la Commission de l’Union africaine pour la région des Grands Lacs, l’ambassadeur Zachary Muburi-Muita, secrétaire exécutif de la CIRGL.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?