..."/>

Après une saison à Al Alhy Tripoli : Tady Agiti Etekiama de retour dans l’AS V. Club

Tady Agiti Etekiama de retour dans l’AS V. Club

Les supporters de l’Association sportive V. Club qui ont assisté à la séance d’entraînement du club vert et noir au centre de Kimbondo dans la commune kinoise de Mont-Ngafula, lundi dernier, ont été surpris de revoir Tady Agiti Etekiama. Cet attaquant a, en effet, regagné le pays après une saison passée sous les couleurs de la formation libyenne de Al Ahly Tripoli. Le contrat d’une année étant arrivé à terme, a-t-on appris par la suite de source bien informée, les deux parties se sont séparées à l’amiable.

« Etuta, ekota » regagne donc les rangs des « Bana Mbongo » au moment où ces derniers disputent la phase des groupes de la Coupe de la Confédération. Après avoir remporté, haut la main, l’édition 2017-2018 du championnat de la Ligue nationale de football. Evidemment que le goal-getter d’origine congolaise et de nationalité rwandaise ne pourra pas participer à cette campagne africaine puisque non qualifié.

Il est plutôt attendu à la prochaine édition de la Vodacom Ligue 1 dont le coup d’envoi est annoncé pour le 15 septembre prochain. A moins que les poulains de coach Ibenge Ikwangi parviennent en finale de la deuxième compétition interclubs de la Confédération africaine de football du présent exercice.

Les opinions divergent

Le retour d’Etekiama sous la bannière des Dauphins noirs de la ville-province ne fait pas l’unanimité au sein de cette famille. Certains estiment que son retour fera du bien à la ligne offensive de l’équipe. Car, il renforcera l’arsenal offensif caractérisé par la quasi-omnipotence de Jean-Marc Makusu Mundele, le meilleur buteur 2018 du championnat national.

Une situation qui fait que, quand ce dernier tousse, toute la ligne d’attaque est enrhumée. Ainsi, avec le come-back de « Solo ya ebembe », la solution ne viendra plus seulement d’un seul joueur. Quand Makusu ne répondra pas, Etekiama sera là pour suppléer.

Pour d’autres,  Etekiama, au lieu d’être une solution, risque d’être plutôt un problème. Ils craignent de voir le revenant « bloquer » ses coéquipiers afin d’être le buteur attitré de l’équipe, l’unique solution. Ils rappellent  surtout le caractère mercenaire du joueur qui a tendance à partir avec le plus offrant et n’importe quand au détriment des intérêts du club.

Ils se souviennent de la manière rocambolesque  avec laquelle l’attaquant avait signé un contrat l’année dernière avec le Daring Club Motema Pembe, alors qu’il était censé faire partie de l’effectif de l’AS V. Club. Il avait fallu que le Général-président  des Moscovites remboursât le même montant aux Imaniens pour que le joueur fût gardé.
De toutes les façons, qu’on l’aime ou pas, ce renard de surface a regagné V. Club. Même si on ne sait pas encore sa forme actuelle ni pour combien de temps il évoluera sous les couleurs vert et noir.

Par JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?