..."/>

Refus de l’appui logistique de la Monusco par la CENI : Washington met en garde Kinshasa

Washington Département d’Etat étasunien

Le gouvernement étasunien, par l’entremise du Département d’Etat, déplore la décision de Kinshasa de refuser l’appui logistique de la Mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation au Congo (Monusco) à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour la tenue des élections générales du 23  décembre 2018. Dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux, le Département d’Etat fustige l’attitude des autorités congolaises et de la CENI vis –à-vis de l’aide internationale proposée par la Mission onusienne en RDC pour les élections prochaines.

« Nous somme aujourd’hui à moins de quatre mois des élections en RDC. Les Etats Unis se félicitent du fait que le président Kabila ne brigue pas le troisième mandat. Toutefois, le fait que le gouvernement congolais refuse  l’aide de la Monusco ne peut qu’éveiller des soupçons », a martelé le Département d’Etat étasunien. En effet, la RDC a refusé l’aide internationale pour l’organisation des élections. Ce qui met en cause la crédibilité et la fiabilité des prochains scrutins. La méfiance existe entre les parties prenantes au processus électoral.

Le refus par Kinshasa de l’aide de la Monusco est un camouflet  à la communauté internationale. Cela fait dire à certains  que le gouvernement de la RDC tient à organiser des élections à huis clos, pour contrôler les résultats et proclamer la victoire du candidat du pouvoir. Ce qui se manifeste par l’invalidation des poids lourds de l’opposition comme Jean –Pierre Bemba, écarté de la course. Depuis, la CENI et le gouvernement de la RDC sont au centre des critiques de la part des organisations de la société civile et de l’église Catholique à cause de l’invalidation de certains candidats de l’opposition.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?