..."/>

Ce 22 octobre, sauf imprévu : Werrason défie les combattants au Zénith de Paris

Werra son

Après plus de 10 ans, Werrason et son Wenge Musica Maison Mère affrontent les combattants à travers un concert le 22 octobre prochain  au Zénith de Paris, une salle prestigieuse qui a vu défiler des artistes congolais de haute facture tels que Koffi Olomidé, Tabu Ley, Abeti Masikini, King Kester Emeneya, Papa Wemba et bien d’autres.

A en croire des sources proches de La Zamba Playa, il s’agit d’un  » concert de réconciliation avec les combattants « , ces Congolais de la diaspora qui ont mis un terme à toutes les productions musicales de leurs compatriotes dans certaines grandes villes à travers le monde, une manière pour eux de manifester leur mécontentement face au régime actuel de Kinshasa.

De leur côté, ces combattants restent catégorique :  » pas de concert de Werrason ici à Paris « , selon un d’eux qui est intervenu sur les réseaux sociaux. Toutefois, Le  » Roi de la Forêt « , candidat aux législatives nationales et provinciales, dépêche, dès le 10 octobre, une équipe d’avance sur place à Paris pour prendre langue avec ces combattants et déblayer le terrain, afin que le concert ait lieu en toute sérénité. Difficile d’honorer ce rendez-vous car, il y a de cela quelques mois, Héritier Watanabé a tenté, en vain de s’y produire, de même que Fally Ipupa, et bien avant, JB Mpiana.

Mais pour l’instant,  » Igwe  » qui prépare le single  » Formidable « , à larguer sur le marché, voyage pour Brazzaville où une série de productions l’attend. Après l’étape de Brazza, il sera question de Luanda, voire du Canada, sous le management d’Exaucée Ngiama, sa fille aînée.
Quant aux activités de routine, le groupe effectue les séances des répétitions tous les mardis, mercredis et jeudis à La Zamba Playa, situé avenue de l’Enseignement, commune de Kasa-Vubu, où se tient d’ailleurs la Kermesse Novelas.

Par Stone

*

*

Monter

Login

Lost your password?