..."/>

La spoliation du mont Kinzau (Pic Ambien) inquiète les Matadiens :

Situé dans la partie Est de la ville portuaire de Matadi, capitale de la province du Kongo Central, le mont « Kinzau » autrefois appelé mont « Pic Ambien », site découvert à l’époque coloniale par un certain Ernest François, soldat et explorateur d’origine belge, perd de plus en plus sa beauté touristique et captivante.

A l’origine de ce déclin, l’invasion de ce site rocailleux et montagneux par de nombreuses constructions anarchiques qui y pullulent actuellement comme des champignons depuis son pied jusqu’au sommet.  Et cela, sous l’œil et la barbe des autorités locales qui sont censées le protéger.

Selon des enquêtes menées sur place à Matadi par notre rédaction, il se dégage que les premiers responsables de la spoliation criante que connait ce site ne sont autres que les prétendus « ayant-droit ». Ces derniers, pour besoin d’argent, prennent plaisir à y vendre des portions de terre à tous ceux qui le désirent. Et, souvent, à des prix dérisoires. Conséquence : plusieurs sans-abris  de Matadi  y construisent aujourd’hui des bâtisses de fortune, en violation flagrante des normes en vigueur.

Pourtant, lors de l’une de ses descentes à Matadi il y a quelques années, le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange avait condamné avec la dernière énergie la présence des constructions anarchiques sur ce patrimoine touristique mondial et instruit l’autorité provinciale pour que soit publié un arrêt provincial interdisant toute ce site. Décision qui devait aussi aboutir à  la destruction de  toutes les constructions qui sont déjà érigées habitées par des gens. Visiblement, cette instruction a souffert d’application. C’est dire combien que le Gouvernement Atou Matubuana récemment mis en place a du pain sur la planche.

Le ministre Florian Masaki Nzembele à qui le Chef de l’Exécutif provincial du Kongo Central venait de nouveau confier le secteur du tourisme doit donc vite s’employer à sauver ce site touristique qui est aujourd’hui menacé. Surtout lorsqu’on sait que cet endroit a toujours servi non seulement de point culminant des montagnes de Bangu jadis mont « Cristal » du reste très perceptible pour tout voyageur et touriste de passage à Kimpese dans le territoire de Songololo. Il sied aussi de rappeler que le sommet de ce site permet aux touristes d’avoir une très belle vue panoramique du chef-lieu de la province du Kongo Central.

Devant l’occupation anarchique de ce site, les Matadiens sont de plus en plus nombreux à émettre  le vœu de voir l’actuel ministère provincial ayant la protection de l’environnement, conservation de la nature et tourisme dans ses attributions mettre les bouchées doubles pour la protection de ce site, tout en réglementant les visites sur ce site. C’est de cette manière que l’on pourra décourager les nombreux spoliateurs sans foi ni loi qui se recruteraient aussi parmi certaines églises locales.

Par Dieudonné Muaka Dimbi

*

*

Monter

Login

Lost your password?