..."/>

Pour protester contre le déviationnisme de la MESP : Sit-in ce mardi de l’Intersyndicale des syndicats des enseignants

siège de la Mutuelle de santé des enseignants de l’EPSP (MESP)

L’Intersyndicale des enseignants de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel organise un sit-in devant le siège de la Mutuelle de santé des enseignants de l’EPSP (MESP)ce mardi 16 octobre, dans la commune de la Gombe.  Le mouvement de protestation trouve sa motivation dans une série de griefs formulés contre le comité de gestion de la MESP, accusé de s’être détourné de sa vocation initiale.  C’est ce qui ressort d’un document officiel, conjointement signé par le président de l’Intersyndical, Marcel Niongo, et le porte-parole de la Synergie des syndicats des enseignants de la RDC, Jean Bosco Puna.

Fonds dilapidés  

Comme récrimination, il est reproché au comité de gestion, entre autres d’avoir dilapidé les fonds de la mutuelle en s’octroyant 70% pour le paiement des salaires et 30% pour les soins des enseignants ; d’avoir falsifié les statuts de la mutuelle en la privatisant, au détriment des enseignants ; n’avoir pas été capable d’implanter la mutuelle dans les provinces, huit ans après, pour contraindre le comité déchu de procéder à la remise et reprise avec le comité de crise institué par la commission paritaire.

Selon l’Intersyndicale, pour rappel, la mutuelle a pour objectif la prise en charge des soins de santé des enseignants et de leurs dépendants, tel que voulu par le syndicat et le gouvernement.  Cela n’est pas le cas malheureusement.
Enseignants, chefs d’Établissement, Inspecteurs et Personnel de l’éducation, tous sont invités au premier sit-in ce mardi à partir de 10 heures devant la MESP/Gombe, non loin de l’Athénée de la Gombe.

Conditions de vie et de travail précaires

L’Intersyndicale souligne que les conditions de vie et de travail des enseignants congolais restent précaires jusqu’à ce jour.  Comme l’ont voulu les syndicats et le gouvernement, la Mutuelle de santé devrait s’occuper de cette question de prise en charge, mais malheureusement, elle a failli à cette mission. « Tous les enseignants ensemble, l’impossible devient possible », affirme le slogan de cette mutuelle.

Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?