..."/>

Accident de circulation sur le boulevard du 30 juin : Une étudiante écrasée devant le cimetière de la Gombe

étudiante écrasée devant le cimetière de la Gombe

Un accident de circulation s’est produit mardi en début d’après-midi en plein centre ville en face du cimetière de la Gombe.  Un taxi bus de marque Toyota Hiace roulant comme d’habitude à vive allure, a renversé sur son passage trois jeunes filles, étudiantes à l’Institut Facultaire des sciences de l’Information et de la communication, IFASIC en sigle.  Ces dernières traversaient le boulevard à la hauteur du cimetière de la Gombé lorsque l’engin les a surprises juste en face du bâtiment qui héberge les installations du FNUAP à coté de l’immeuble Paradiso.  L’une d’entre elle, percutée, a malheureusement succombé sur le champ.

Ainsi, en l’espace d’une semaine, le boulevard mal réputé du 30 juin a englouti deux êtres humains.  Le premier est un agent de la police de roulage qui a trouvé la mort au niveau de la gare centrale après une altercation avec un chauffeur taxi dont il voulait arracher le volant.  C’est sur ces entrefaites qu’un autre véhicule roulant sans faire trop attention l’avait touché au point que mort s’en est suivie.

De ces deux cas malheureux, la leçon à tirer est que de nombreux conducteurs ne sont pas qualifiés pour conduire convenablement.  La corruption étant devenue un mode de gestion, nombre d’entre eux se sont vus octroyer des permis de conduire sans les avoir valablement mérités.

C’est de suite de ce laisser- aller que la jeune étudiante a perdu sa vie à fleur  de l’âge.  Les conducteurs des véhicules  avec en tete les motocyclistes   sont à kla base de npmbreux accidents à cause du fait qu’ils ne maitrisent pas correctement le code de la route.

Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?