..."/>

Lors de sa première visite d’inspection : Le Dg de l’OCC a marqué les travailleurs du Kongo Central

Dg de l’OCC

Le Directeur général de l’Office congolais de contrôle (OCC)  s’est bien rendu compte de la crédibilité dont il jouit dans la province du Kongo Central, où il a séjourné du mercredi 7 au mardi 13 novembre, pour sa première visite d’inspection.

A la tête d’une importante délégation, Pierre Célestin Risasi Tabu wa M’Simbwa a palpé du doigt les réalités de l’office qu’il dirige depuis le 11 novembre 2016, dans cette partie de la RDC ,précisément à Lukala , à Matadi ,à Boma et à Moanda, où il est prévu la construction d’un port sec et d’un laboratoire destiné au contrôle des produits pétroliers.

L’engouement, l’effervescence et l’euphorie ont été bien perceptibles un peu partout  au Kongo Central où la délégation, conduite par le DG de l’OCC, a effectué sa visite d’évaluation et de travail.

En plus des mots aimables à l’endroit des cadres et agents  pour l’accueil lui réservé, Pierre Célestin Risasi a insisté sur la conscience professionnelle qui, d’après lui, «favorise l’augmentation de la production et entraine ipso facto l’amélioration des conditions sociales des travailleurs».

A chaque passage dans une entité de l’OCC, il a aussi eu l’occasion de tenir des séances  de travail avec les comités directeurs, les femmes travailleuses, les délégations syndicales, les retraités et veuves.

Il y a eu des solutions trouvées sur le champ à plusieurs problèmes posés, d’autres par contre seront abordés à Kinshasa au retour de la délégation. Les notabilités de la province n’ont pas été ignorées par Célestin Pierre Risasi Tabu wa M’Simba, qui s’est entretenu avec certaines d’elles lors de son passage au Kongo Central.

Les raisons de l’accueil délirant  

Conscients des changements considérables apportés dans le fonctionnement de l’entreprise, les cadres et agents opérant dans les entités de l’office situées au Kongo Central n’ont pas hésité d’aller à la rencontre de  ce mandataire, qu’ils qualifient «  d’homme providentiel, de releveur des défis, d’homme des solutions concrètes ».

Célestin Pierre Risasi a  réussi à apurer les arriérés des salaires  de plus de 18 mois pour les uns et au-delà de 6 mois pour d’autres. A l’OCC, l’agent a retrouvé le sourire et jouit en plus de tous ses avantages conventionnels, qui n’étaient plus respectés.

Avec son salaire régulièrement payé, il n’est plus objet de moqueries. Il vient de passer un moment d’humiliation pour insolvabilité des loyers, dans la plupart des cas. Les pensionnés ne sont pas ignorés, ils sont payés régulièrement.

En guise de reconnaissance, face à tous les efforts abattus par la Direction générale, les cadres et agents visités ont tenu à manifester leur joie.

Il y a  plus de quatre ans, le personnel cet établissement public à caractère technique s’est trouvé dans une situation inconfortable. L’avènement de Célestin Pierre Risasi a permis le retour à la normale, avec le payement des arriérés et des décomptes finaux.

L’octroi des grades à tous les agents méritant, selon les prescrits de l’article 84 de la Convention collective de cette entreprise, compte aussi à l’actif du DG, soutenu par le Conseil d’Administration.

Lors de cette tournée, le DG était accompagné du Directeur provincial de l’OCC/Kongo Central,  Aluleya ; de son Directeur de cabinet, Miffy Ngoy ; du Chef de Département Contrôle des importations, Kahozi et du Chef de Département Contrôle technique, le Prof Kakudji.

Par K.Kap

*

*

Monter

Login

Lost your password?