..."/>

Candidat du FCC à la Présidentielle du 23 décembre : Shadary déroule un programme quinquennal de 86 milliards $US

Shadary déroule un programme quinquennal de 86 milliards $US

Lors de cet évènement aux allures de triomphalisme, le dauphin de Joseph Kabila s’est dit confiant d’accéder à la magistrature suprême

Le candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) à la magistrature suprême, Emmanuel Ramazani Shadary, a finalement, après plusieurs reports, procédé, hier lundi 19 novembre 2018, au Pullman Hôtel, à la présentation de son programme de gouvernance.

Un projet qui se résume dans quatre axes  » pour l’émergence de la République démocratique du Congo (RDC) avec une enveloppe de 86 milliards de dollars US pour cinq ans « . Premier axe,  » renforcement de l’autorité de l’Etat « . Deuxième axe,  » construction d’une économie diversifiée et compétitive « .

Troisième axe,  » lutte contre la corruption et l’accès aux services sociaux de base  » et, enfin, le  » renforcement du rôle géostratégique de la République démocratique du Congo « . Quant à la lutte contre la corruption, on se demande comment Shadary mènera cette lutte s’il est élu, aussi longtemps que le système sera le même, avec les mêmes acteurs.

D’ailleurs, des Ongdh tirent tous les jours la sonnette d’alarme pour décrier cette question de la corruption, du sommet de l’Etat au dernier fonctionnaire. Des statistiques publiées chaque année par des instances internationales en font foi. La RDC toujours classée championne planétaire en cette matière.

Et le corrupteur, et le corrompu, se la coulent douce. La justice ferme les yeux face à ce scandale, et le peuple en pâtit.
Au vu et au su de tout le monde, un locataire peut devenir ministre par la magie de la politique, et acheter des villas en termes de millions de dollars, sans pour autant que des autorités attitrées initient des enquêtes pour expliquer la provenance de cet argent.

Très confiant, Shadary a déclaré que  » Nous allons bâtir le Congo « . Une manière de reconnaître l’échec du président sortant qui n’a pas su construire ce Congo, au terme de 17 ans de mandat. Trop sûr d’accéder au pouvoir,  » Je chemine vers la magistrature suprême, l’œuvre du président Kabila doit être poursuivie « .

Mais avec cette stratégie de la  » Continuité « , l’opinion se demande s’il lui sera facile de convaincre les Congolais de  » continuer  » avec la souffrance qu’ils endurent depuis l’avènement de l’Afdl jusqu’à ce jour.  Dans le cadre de la sécurité des personnes et de leurs biens, Shadary promet de larguer 50 000 hommes pour la République démocratique du Congo (RDC).

Donnant quelques détails sur le plan économique, il reconnait que 31,9% est le taux moyen de croissance depuis 2001. La pression fiscale est passée de 10 à 13%.  L’homme promet de travailler avec loyauté, ce qui fait rire la classe politique de l’Opposition qui estime que ce vocable n’est jamais d’application dans la Majorité présidentielle. Celle-ci préfère la jouissance, alors que le peuple croupit dans une pauvreté noire et inhumaine.

Selon quelques cadres du FCC sur place, la matrice de ce programme est l’œuvre du candidat Emmanuel Ramazani Shadary, sous la supervision du président sortant, Joseph Kabila Kabange. Et plusieurs têtes pensantes de cette plateforme ont également contribué à l’élaboration de ce plan quinquennal, laisse-t-on entendre. Un programme  » réaliste « , selon eux, contrairement à ceux présentés par différents autres candidats.

Drapeaux et calicots à la gloire du candidat FCC et son Maître

La circulation était quasi impossible dans les alentours du Pullman Hôtel. Devant cet imposant bâtiment, des  » militants « , drapeaux et calicots en mains, n’ont pas tardé d’entonner des chants à l’honneur du candidat du FCC et don Maître. On pouvait apercevoir des affiches de plusieurs formations politiques. Des candidats députés ont sauté sur l’occasion pour mettre en exergue leurs photos.

Certains partisans ont brandi des calicots sans pour autant savoir la signification des sigles imprimés, ni le but de leur présence en ce lieu hautement sécurisé. Et comme d’habitude, à la fin, le  » transport  » les a divisés, la fête s’est transformée en pugilat.

Par Stone

*

*

Monter

Login

Lost your password?