..."/>

Kassapards-Shadary: Nkolomonyi gâche les retrouvailles !

Emmanuel Ramazani Shadary

Depuis la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary comme dauphin du Président Joseph Kabila Kabange pour la présidentielle prévue le 23 décembre 2018, diverses structures socioculturelles ne manquent pas d’exprimer publiquement leur soutien à sa candidature.

Le dernier soutien en date, c’est celui des anciens étudiants de l’Université de Lubumbashi (Unilu) communément appelés  » Kassapards  » qui, à l’invitation de Pyrha Lutonadio, président de cette structure, se sont retrouvés massivement le vendredi 16 novembre à la paroisse Notre-Dame de Fatima, pour exprimer aussi leur soutien à Ramazani Shadary, ancien étudiant de l’Université de Lubumbashi (où il avait eu le mérite de distinguer cinq fois à la Faculté des Sciences Sociales /Département de Science politique et Administrative).

Selon les organisateurs de cette rencontre, le but de cette manifestation  était de remercier le Chef de l’Etat pour avoir jeté son dévolu sur un de leurs en la personne de Shadary et d’exprimer à celui-ci leur soutien total.
Au cours de ces retrouvailles, les Kassapards ont eu à entonner l’hymne national et celui des Kassapards (avec la main droite levée), dans une belle ambiance.

Outre le mot de bienvenu prononcé par le président des Kassapards, la parole a été aussi donnée à Emmanuel Ramazani Shadary,  candidat du FCC pour l’élection présidentielle, au doyen des Kassapards qui n’est autre que Papa Minaku (le père biologique de l’actuel président de l’Assemblée Nationale). Egalement présent, le   professeur Lumanu a aussi pris la parole au nom des professeurs de l’Unilu.

Mais la fête a été quelque peu gâchée lorsque le modérateur de la cérémonie a demandé s’il y avait parmi les Kassapards présents un pasteur ou un homme de Dieu qui pouvait dire une prière pour recommander le candidat du FCC entre les mains de Dieu. A la grande surprise de l’assistance, c’est Christophe Nkolomonyi qui, sans être ancien de l’Université de Lubumbabshi et donc Kassapard, encore moins pasteur, s’est improvisé pour dire cette prière !

A la fin de la manifestation, des voix se sont alors élevées parmi les Kassapards pour rappeler que l’homme qui venait quelque peu de gâcher leurs retrouvailles n’a jamais fréquenté la plaine inspirée de la Kassapa à Lubumbashi. Car, après ses humanités sociales à Kabinda, Christophe Nkolomonyi avait pris son inscription à l’Institut Supérieur Technique de gestion et management (institution privée et qui n’existerait plus aujourd’hui), en lieu et place d’une structure officielle comme l’Université de Lubumbashi (UNILU).

De là, à conclure que l’acte posé par l’ancien mandataire de la RTNC n’était justifié que par le souci de paraître, le pas a été franchi.

Par DMK

*

*

Monter

Login

Lost your password?