..."/>

Pour donner la chance à tout le monde : Révision à la baisse des frais académiques à l’UNYMCA/RDC

Le recteur de l’antenne congolaise de l’Université de l’ASBL YMCA-YWCA (UNYMCA/RDC), le professeur Robert Ndiambadila, a annoncé le week end dernier au siège de ce mouvement œcuménique et humanitaire situé dans la commune de Kalamu à Kinshasa quelques nouvelles intéressantes pour les finalistes des humanités mais aussi pour leurs parents.
En premier lieu, dès le début de l’année académique 2018-2019, les frais académiques ont chuté de 450 dollars US à 300 dollars US l’an.

Plus encore, ces frais académiques quelque réduits puissent-ils être sont à payer au compte goute, par intermittence d’octobre 2018 à septembre 2019, a-t-il précisé en faisant remarquer que ces frais sont à distinguer d’autres frais relatifs à l’enrôlement et à l’achat des syllabus. Néanmoins à la longue, les syllabus seront distribués gratuitement. Pour l’instant, il est question de stimuler les étudiants à l’effort de compréhension des leçons telles qu’elles sont dispensées, a dit le recteur.

Privilège pour les enfants des membres de l’ASBL  

En outre, les enfants des membres de l’ASBL YMCA-YWCA/RDC sont autorisés de payer la moitié des frais nonobstant le rabattement référé pour tous les étudiants. Le mode d’intermittence du paiement les concerne aussi.
Il appert cependant de relever l’obligation pour les étudiants de premier graduat de suivre des matières relatives aux arts libéraux propre au style éducatif de l’ancienne époque.

En clair, ils suivent déjà les cours de logique, psychologie, psychanalyse, mathématique, d’éthique et de phénoménologie.  Question d’afficher dans la société un comportement standard d’humanité, de moralité, d’ordre de lucidité et de concision dans les débats.

Toutefois, certains sont d’avis que la réduction de moitié des frais académiques pour les enfants de l’YMCA est une stratégie du comité exécutif d’attirer les parents et des enfants à adhérer aux valeurs religieuses humanitaires et morales recommandées par le fondateur de cette ASBL, Georges William.
Par GO

*

*

Monter

Login

Lost your password?