..."/>

Transparence des industries extractives : Mouvements associatifs et estudiantins des communes de Barumbu et Kinshasa à l’école de l’ITIE

ITIE

La Coalition « Publiez ce que Vous payez/RDC » poursuit sa campagne de vulgarisation du rapport « Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (ITIE/RDC 2015) » dans les quartiers les plus reculés de Kinshasa, afin de mettre à la disposition du public les informations nécessaires sur le secteur extractif.

Le jeudi 20 décembre 2018, une délégation de la Coalition « Publiez ce que Vous payez/RDC », conduite par son coordonnateur national et membre du Comité exécutif de l’ITIE/RDC, Me Jean-Claude Katende, était à la paroisse St Éloi, dans la commune de Barumbu, où cet expert a procédé à la vulgarisation du rapport ITIE 2015 à l’intention des mouvements associatifs, conseils communaux des jeunes et des étudiants des communes de Barumbu et de Kinshasa.
En organisant cette matinée d’échanges d’informations sur le rapport ITIE 2015, la coalition « Publiez ce que Vous Payez /RDC »  veut mettre à la disposition des participants des informations utiles et permettre aux jeunes, membres des mouvements associatifs d’en tirer profit à travers le débat qui sera lancé.

Cette coalition est composée d’organisations Non Gouvernementales œuvrant dans la mise en œuvre de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives en RDC comme  Action Citoyenne pour la Bonne Gouvernance (ACBG/DESC), Action Contre l’Impunité et le Droit de l’Homme (ACIDH), Action pour la Défense des Droits Humains (ADDH), African Ressources Watch (AFREWATCH) , Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO) , Cadre de Concertation de la société civile de l’Ituri sur les Ressources Naturelles (CdC/RN),  Centre National d’Appui au Développement et à la Participation Populaire(CENADEP) , Femme et Justice Économique (FEJE), Organisation Congolaise des écologies et Ami de la nature (OCEAN), Plateforme des Organisations de la société civile intervenant dans le secteur Minier (POM).

Me Katende a expliqué que   durant  les années antérieures, le secteur extractif était entre les mains de l’Etat,   mais depuis un moment, ce secteur est privatisé. Ce qui oblige  que les entreprises minières payent les taxes et redevances à l’Etat congolais. D’où le rôle que joue l’ITIE pour mettre les informations à la disposition du public,  pour que ce dernier puisse en débattre. Me Katende  vante ce mécanisme qui, selon lui , est un thermomètre  de mesure du niveau de transparence dans le secteur extractif.

Depuis 2002 en Afrique du Sud   

L’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (ITIE), en anglais Extractive Industries Transparency Initiative (EITI) est une organisation internationale  basée à Oslo, à Norvège, chargée de maintenir à jour et superviser la mise en œuvre d’une norme.  L’objectif de cette norme est d’évaluer dans quelle mesure les revenus des ressources pétrolières, gazières et minérales d’un pays sont gérées de manière transparente.

La Norme est développée et sa mise en œuvre contrôlée par un conseil d’administration multipartite, composé de représentants des gouvernements, des entreprises actives dans le secteur de l’extraction, d’organisations de la société civile, d’investisseurs institutionnels et d’organisations internationales.
Le projet  de l’ITIE a été présenté pour la première fois en 2002 par l’ancien  Premier ministre britannique, Tony Blair, lors du Sommet mondial pour le développement durable de Johannesburg.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?