..."/>

Réélu Sénateur pour un troisième mandat consécutif : Raymond Omba dénonce l’impunité au Sankuru

colonel Raymond Omba Pene Djunga senateur

Dans une interview exclusive qu’il a accordée depuis sa terre natale,  le territoire de Katako Kombe, dans la province du Sankuru,  le Sénateur Raymond Omba Pene Djunga se dit satisfait de sa réélection au Sénat pour un troisième mandat consécutif.   »  Je suis très heureux d’avoir repris ma place au Sénat et cela, au bénéfice de mon fief, le Sankuru « , a déclaré le plus vieux des élus du grand Kasaï.

Le parlementaire de 82 ans s’est dit disposé à servir son pays comme il l’a fait dans le passé en tant que Directeur de la Sécurité du pays, ministre du Travail et depuis bientôt 16 ans, Président de la Commission sénatoriale Défense, Sécurité et Surveillance des frontières.
Au cours de cet entretien, ce Sankurois discret s’est dit triste, indigné et offusqué de constater que certains fils du Sankuru qui ont du sang dans leurs mains et des morts dans leurs placards cherchent à tout prix à avoir des immunités parlementaires pour se couvrir.

C’est le cas d’un cadre d’un parti politique membre du FCC (Front commun pour le Congo) qui, civil de son état, a été détenu quelques temps avant d’être libéré comme toujours après intervention, pour avoir donné des ordres aux agents commis à sa garde à Lusambo, de tirer à bout portant, causant la mort d’un jeune homme parmi les manifestants contre la candidature au gouvernorat d’un homme politique de son obédience, a signalé le Sénateur Raymond Omba Pene Djunga.

Soutenir le chef de l’État à combattre l’insécurité au Sankuru

Le Sénateur Omba a fait savoir que le même groupe de détracteurs sont désavoués aujourd’hui par la population du Sankuru à cause de leur passé et sont responsables de la  mort de plusieurs citoyens sans être poursuivis.  Le cas le plus flagrant est celui du commerçant Gilbert Kondjo alias JUBE, lâchement abattu en plein marché de Lodja du fait de son appartenance à la communauté Katako-Lubefu, appelée abusivement  » Eswe « .

 » Jusqu’à quand ces inciviques continueront-ils à violer les droits humains et à terroriser la population qui n’attend que le début d’un développement endogène du Sankuru enclavé, dont la paix et la convivialité entre frères restent monnaie rare? « , se demande le sénateur Omba.

En tant que Patriarche et sage de la République, le Sénateur Omba promet d’investir toute sa force pour aider le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à lutter contre ce fléau, source d’une insécurité permanente dans le Sankuru.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?