..."/>

Érosions à Kindele: cris d’alarme des habitants au Président de la République

Erosions à Kindele

Le Conseil des ONG des Droits de l’Homme  (CONGDH) vient d’adresser une correspondance au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi,  sollicitant son intervention urgente pour sauver le home du Cinquantenaire, le collège «Prof Nsuka», dont une grande partie est endommagée par l’érosion provoquée par l’effondrement du collecteur suite aux dernières qui se sont  abattues sur la ville de  Kinshasa. Ce collecteur canalise les eaux des pluies venant du Plateau des professeurs jusqu’au Trafic de l’Université de Kinshasa, où il y a une conduite souterraine des eaux.

L’effondrement de ce collecteur a causé la  désolation au quartier Kindele, dans la commune de Mont-Ngafula, à la hauteur des homes 2, 4, 6, 8 de l’Unikin. Alertée, une délégation du Conseil des ONG des Droits de l’Homme de la RDC  composée de Mme Desiderata Furaha Miliro, présidente de l’ONGD « Femmes Solidaires pour la Paix et le Développement(FSPD), Salumu Eleuthère,  Coordonateur national du CONGDH  et  président de DEDQ s’est rendue   sur les lieux, en vue de palper du doigt les réalités sur terrain.

Le constat fait par cette délégation est amer et  très inquiétant  pour la population du quartier Kindele.  C’est ainsi qu’à travers une lettre adressée au Président de la République, le CONGDH  entreprend un plaidoyer auprès des hautes autorités du pays  pour la prise en compte des besoins de cette population qui ne sait  plus à quel saint se vouer face à cette catastrophe naturelle.
Le Conseil des ONG des Droits de l’Homme  espère que des mesures concrètes et urgentes  seront vite prises, afin de stopper l’avancée de l’érosion en direction du home du cinquantenaire, de l’école et des habitations menacées.

L’OVD et la REGIDESO appelés à intervenir

Le Conseil souhaite la réhabilitation des salles de classes détruites par l’érosion et de la partie des installations sanitaires et des hommes endommagés occupés particulièrement par les filles. Le Chef de l’Etat est exhorté à instruire  le Directeur Général de l’OVD pour réhabiliter aussi la route en face de homes 2, 4, 6 et 8 de l’UNIKIN sur une distance de 200 m ainsi que le collecteur endommagé.

Quant au DG de la REGIDESO, son implication est souhaitée pour protéger rapidement le tuyau affaissé en face de home 6 et 8 de l’UNIKIN.   Il  sied de signaler que les agents de l’OVD et ceux de la REGIDESO ont déjà visité les lieux   conformément à la lettre du 8 avril 2019 écrite par « le village des jeunes-ONG et réceptionnée le même jour par le chef de l’agence de la REGIDESO de Mont Ngafula.

Mais rien n’a été fait pour éviter d’autres pertes matérielles  et en vies humaines.  La démarche du Conseil est conforme aux  articles 42 et 53  de la Constitution qui stipulent que « les pouvoirs publics ont l’obligation de protéger la jeunesse contre toute atteinte à sa santé, à son éducation et à son développement intégral… et toute personne a droit à un environnement saint et propice à son épanouissement intégral.

La route Kindele menacée de disparition

La situation est très grave et alarmante au quartier Kindele avec les pluies qui s’abattent sur la ville de Kinshasa ces derniers jours. Les eaux  de pluie ont provoqué une grande érosion qui a causé des dégâts humains, matériels ayant même coûté la vie d’un jeune homme de 14 ans suite à l’écroulement d’un mur.

Selon Mme Desiderata Furaha, les ménages sont déstabilisés suite à la  destruction  de leurs habitations. Et plusieurs habitants sont démoralisés au vu de dégâts. « Avec l’érosion, les home 2,4,6 et 8 de l’UNIKIN risquent de s’écrouler, idem pour l’école, le home du cinquantenaire qui abrite une soixantaine d’étudiants de l’UNIKIN et de l’ISTEM dont une quarantaine de filles et une vingtaines de garçons et accueille des chercheurs d’au moins sept pays africain et européen.

Ce home est déjà atteint et voué à la disparation, le tuyau de grande section de la REGIDESO placé en face des homes  6 et 8 de l’UNIKIN/ route Kindele s’est affaissé et reste soutenu  par le mur en  construction  par les villages de jeune-ONGD  avec leurs maigres moyens. « Un grand trou de 100 mètres continue à détruire d’avantage la route Kindele en face des homes précités ; et le pire est à craindre dans les jours à venir si les autorités ne font pas vite intervenir l’OVD pour arrêter ce désastre.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?