..."/>

Après le nul vierge contre Renaissance du Congo : V.Club avec Florent Ibenge de retour joue Lubumbashi Sport ce mercredi avant Mazembe dimanche

72 heures après le match nul sans but qui a sanctionné son match contre Renaissance du Congo, l’Association sportive V. Club de Kinshasa reçoit la formation de Lubumbashi Sports ce mercredi après-midi au stade Tata Raphaël de la commune de Kalamu sous le coup de 15 heures locales.

Contrairement au match de dimanche dernier (dimanche des Rameaux), le club vert et noir de la capitale se déploie aujourd’hui sous la conduite de Jean-Florent Ibenge, son entraîneur principal. Lundi, le technicien franco-congolais est rentré du Caire où il a assistait au tirage au sort des matches de la prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, Egypte’2019.

Les Dauphins noirs kinois évoluent ce jour sans le goal-getter Jean-Marc Makusu Mundele, victime d’une double fracture à la jambe gauche dimanche dernier lors du face-à-face avec les « Bana Fibo » dans l’amphithéâtre de la commune de Kinshasa.

L’infortuné a été opéré dans la matinée de mardi à la clinque présidentielle de la Cité de l’Union Africaine dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Glody Ghonda ne sera pas, non plus, de la fête, tout comme Yannick Bangala et Padou Bompunga. Bref, selon le patron de la direction technique des Moscovites, ce ne sera pas du tout la ligne défensive alignée le 14 avril dernier qu’on verra contre les Kamikaze de la capitale du cuivre ce mercredi.

Cependant, la motivation sera bel et bien la même : gagner afin de récupérer le retard pris dernièrement avec le nul concédé aux poulains de l’entraîneur Papy Kimoto. A quelques journées du terme de la présente édition du championnat national de football, V. Club occupe provisoirement la tête de la course au titre. Avec 64 points en 27 matches joués, il est bien conscient que le Tout Puissant Mazembe garde toutes ses chances de remporter ce challenge.

Le club noir et blanc de Lubumbashi qui affiche 64 points pour 23 matches disputés a encore 7 livraisons avant la fin de la messe de la Ligue nationale de football. Il lui suffira simplement de remporter tous les matches qui lui restent afin de se coiffer des lauriers de la Vodacom Ligue1. L’heure n’est donc plus à l’erreur pour le vainqueur de la saison dernière.

Des Kamikaze qui luttent pour la survie

Pour Lubumbashi Sport qui devait gagner Kinshasa hier dans la soirée, c’est la lutte contre la relégation en deuxième division de la Linafoot. Il occupe, en effet, le couloir de la mort de la compétition. L’Olympic club Muungano de Bukavu étant déjà débouté, les Kamikaze se battent avec la Jeunesse sportive du Groupe Bazano et la formation de Mont-Bleu de Bunia pour sortir de la zone dangereuse.

Le sort de Dragons-Bilima est déjà scellé depuis belle lurette.
Le public du mythique amphithéâtre du quartier Immo-Congo devra s’attendre à une empoignade sans quartier et sans complaisance entre l’ogre véclubien et le petit poucet lushois. Surtout que les Vert-Noir ont du mal à digérer l’accident qu’a connu le buteur Makusu de dimanche dernier et la réplique d’un FC Renaissance du Congo tout feu, tout flamme.

JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?