..."/>

Drame de Kalehe : deuil national et autres mesures annoncées par Félix Tshisekedi

Le chef de l'Etat à son arrivée à Kalehe ce jeudi en provenance de Goma

Une enquête diligentée, port obligatoire des bouées de sauvetage, construction de 4 ports pour de grands bateaux,
la réhabilitation de la route Goma- Kalehe –Bukavu et la poursuite de l’éradication de groupes armés

Le père de la Nation congolaise, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est rendu hier jeudi 18 avril 2018 à Kalehe afin de s’enquérir de la situation après le naufrage qui a couté la vie à une centaine de Congolais le lundi dernier dans cette partie de la province du Sud-Kivu. A la suite de ce carnage, un deuil national  est décrété ce vendredi 18 avril sur toute l’étendue de la République. Dans la foulée, d’autres mesures importantes ont été annoncées par le Chef de l’État par rapport à la circonstance douloureuse.

En provenance de Goma à bord d’une navette, le Chef de l’État qu’accompagnaient le Gouverneur ai du Nord Kivu ainsi que plusieurs personnalités du pays a été accueilli en son arrivée à Kalehe par l’Administrateur de ce territoire Muamba Cibwabwa, le chef de collectivité –Chefferie du Buhavu en la personne du Mwami Kamirogosa Ntale, l’un des chefs coutumiers le plus influent du Sud-Kivu , les chefs locaux de l’Armée et de la Police Nationale Congolaise et d’une foule évaluée à plusieurs milliers des personnes en délire.

 « Le Chef de l’État est arrivé au territoire de Kalehe au village de Mukwidja qui a connu le plus grand nombre de personnes disparues dans le naufrage de la pirogue motorisée. Le Chef de l’État a décrété une journée de deuil national et la mise des drapeaux en berne. », peut-on lire sur  le compte twitter officiel de la Présidence de la République.

Selon le bilan fourni par l’Administrateur du territoire de Kalehe Muamba Cibwabawa, treize personnes sont mortes, 114 sont portées disparues après le naufrage de l’embarcation sur le lac Kivu et 37 rescapés recensés.  D’après  les témoignages rapportés par la police locale, la veille de ce drame, la pirogue motorisée avait à son bord « une centaine de commerçants qui font la navette entre le groupement Mbinga Nord et Kituku, en passant par un centre commercial de Kalehe appelé Mukwija (…). L’embarcation provenait de Kituku, un quartier périphérique de Goma, et se rendait à Mukwija, village situé dans le territoire de Kalehe.

D’importantes mesures pour soulager Kalehe

S’adressant à la population de Kalehe, le Président de la République a annoncé certaines mesures. « Désormais aucun bateau ne devrait naviguer sans des bouées de sauvetage pour chaque passager », a –t-il martelé. Le Président de la République  a, par la même occasion, remis 1000 Gilets au Gouverneur de province.  Félix-Antoine Tshisekedi a aussi annoncé la construction de 4 ports en vue de permettre aux grands bateaux d’accoster.

A moyen terme, le père de la Nation Congolaise a annoncé la réhabilitation de la route Goma-Kalehe-Bukavu. Mais une enquête est diligentée pour faire la lumière sur ce drame qui a endeuillé plus de 140 familles congolaises. L’éradication des groupes armés a été aussi rappelée parmi les priorités de l’heure, en rapport avec la situation sécuritaire.

C’est pour la deuxième fois que le président Félix Tshisekedi se rend à Kalehe. Lors de la campagne électorale en décembre dernier, le candidat Félix Tshisekedi avait séjourné dans ce territoire du Sud-Kivu en compagnie de son allié Vital Kamerhe pour convaincre les électeurs. Avec le naufrage du Lac Kivu, Félix Tshisekedi aujourd’hui président de la République et Chef de l’État a foulé le sol du territoire de Kalehe pour compatir avec ses compatriotes victimes de cet accident.

Surcharge à la base de  drame de Kalehe

Selon les premières informations reçues de l’Administrateur du territoire Muamba Cibwabwa, l’embarcation venue de Goma transportait 49 personnes inscrites dans le manifeste et plusieurs marchandises.C’est à l’escale du village Katoto que l’embarcation a été surchargée du ciment, fer à béton, haricots et autres produits lourds. Plusieurs passagers clandestins y ont aussi embarqué, signale une autre source.

D’après  les informations proches du dossier, le surpoids et les mauvaises conditions de navigation  seraient à la base de ce naufrage de ce bateau de fabrication locale.  Selon la même source, 37 rescapés ont été recensés et 3 corps dépêchés le jour du drame.Au moins 114 personnes manquent à l’appel, selon  l’Administrateur de Kalehe Muamba  Cibwabwa.

Au moment où le chef de l’État a accosté  hier à Kalehe, 10 corps ont été trouvés au village rwandais de Wawa, signale nos confrères de Radio Okapi.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?