..."/>

Poursuite de l’effort de riposte contre Ebola en RDC : Un appel à une collecte nationale de fonds indispensable

Une initiative de ce genre dans les années 80  avait été un franc-succès face à la sécheresse qui menaça d’anéantissement la province du Kongo central alors Bas-Zaïre

Des informations très alarmantes sur la propagation de la maladie à virus Ebola dans la partie orientale de la RDC ne cesse de défrayer la chronique à travers le monde.  Point n’est besoin de rappeler à l’opinion publique que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de sortir de sa réserve habituelle en reconnaissant ouvertement que la riposte contre cette terrible maladie risque d’être compromise suite à l’important déficit de financement constaté présentement alors que le nombre de nouveaux cas ne cesse d’augmenter.

Appel à une collecte nationale

Selon toujours cette importante structure spécialisée de l’Organisation des Nations Unies, seulement la moitié de fonds demandés pour faire face aux multiples besoins de la riposte contre l’endémie a été disponibilisés jusqu’à ce jour par la Communauté Internationale.

Or, le temps presse. Le retard pris avant de réunir les fonds nécessaires à la poursuite de l’effort de riposte contre Ebola permettrait  à ce fléau de s’étendre à plusieurs localités autres que celles de l’Ituri et du Nord-Kivu d’où il parti après l’Equateur avant de frapper des agglomérations à plus fortes densités de populations comme Bukavu, au Sud-Kivu voisin le plus proche, puis Uvira avant d’atteindre Kalemie, Kindu , Lubumbashi et enfin la capitale Kinshasa avec l’énorme déficit qu’on lui attribue en matière d’hygiène publique.

Que faire donc pour parer au plus pressé en attendant l’aide encore aléatoire  de bailleurs de fonds traditionnels de la RDC ? La voie  royale à suivre pour sauver les populations menacées est  et demeure « un appel du gouvernement central à une collecte nationale de fonds ». Une initiative  de ce genre dans les années 80 avait été un franc-succès face à la sécheresse qui menaça d’anéantissement la province du Kongo central alors Bas-Zaïre. « Un dollar par habitant majeur pour vaincre Ebola » ? Qui dirait mieux ?

Par Bamporiki Chamira

*

*

Monter

Login

Lost your password?