..."/>

Championnat de la Linafoot, DCMP : vive l’Afrique et la crise !

dcmp

Le Daring Club Motema Pembe disputera, la saison prochaine, la Coupe de la Confédération Africaine de football. Le club vert et blanc de la capitale congolaise a terminé le championnat de la Ligue nationale de football à la troisième place du classement derrière le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi et l’Association sportive V. Club de Kinshasa, respectivement premier et deuxième de la classe. Les Immaculés se sont imposés sur la formation de Mont-Bleu de Bunia sur la marque étriqué de 1 but à zéro, une réalisation de Vinny Bongonga à la 22ème minute de la partie.

Ce résultat permet aux Tupamaros de sauver une saison mal commencée qui allait se terminer en catastrophe. Ce, malgré les sommes faramineuses mises à la disposition de sa direction pour conduire le bateau à bon port. Le staff technique, comme l’avait quasiment reconnu Otis Ngoma, l’entraîneur qui a terminé le marathon avec le team cher aux « Bana Dora », a préparé la sortie de mercredi dernier dans des conditions très difficile, dans un environnement de crise au sein du comité sportif et de grogne salariale chez les joueurs impayés depuis plusieurs mois. Heureusement pour la famille imanienne que « l’autorité morale » est intervenue en dernière minute,  apurant quelques arriérés de salaire. Ce qui a désamorcé tant soi peu l’explosif qui a failli faire exploser la baraque. Le calme n’est cependant que d’apparence.

Le calme avant la grande tempête

C’est acquis, rien ne pourra plus empêcher le DCMP de reprendre pour la troisième fois successive le chemin de la Coupe de la Confédération africaine de football. Avec 63 points après 30 matches joués, Ricky Tulengi et ses compères sont assurés de ne plus être déboulonné de la précieuse troisième place, véritable pont sur le chemin continental.

Son poursuivant direct, l’Association sportive Maniema Union de Kindu, ne pourra plus les rattraper. Il pointe en quatrième position avec 57 points en 29 livraisons. Même s’il arrivait à bout du Football Club Renaissance du Congo, son dernier anniversaire de l’année sportive, le club vert-blanc ne serait point inquiété.

Avant cette qualification, les Imaniens étaient bien divisés, ils le sont jusqu’à ce jour. Au point que certains dans la famille avaient souhaité ne pas aller en Afrique, question de remettre de l’ordre dans la parcelle. Pendant que d’autres tenaient mordicus à retrouver la compétition continentale pour la pérennisation du comité sportif en place accusé de gestion nébuleuse des fonds mis à la disposition du club la saison qui touche à son terme. Ces derniers qui n’ont que deux ans sur un mandant de quatre devront logiquement poursuivre leur mission et donc gérer l’argent qui sera certainement engagé dans la campagne qui s’annonce.

Les deux tendances protagonistes se croiseront certainement lors de la prochainement assemblée générale ordinaire de Motema Pembe. Celle de « l’autorité morale » Aubin Minaku, une structure qui n’existe pas dans les Statuts imaniens, avec le sieur Abdallah qui dirige le comité de coordination avec le Docteur Jérôme Tangu devenu la véritable pomme de discorde dans le club.

Dans ce groupe se greffe Marcel Amos Mbayo, le tout-puissant président de la grande commission des supporters, aujourd’hui très controversé. L’autre groupe tourne autour de Papa Jonas Munkamba Kadiata Nzemba, le successeur de Papa Ngombe Baseko alias Me Taureau à la tête de la Fondation. Celui-ci est constitué de tous les autres membres de la coordination de l’équipe avec comme fer de lance le secrétariat général de omnisports (Jean-Marie Mandjeku), les dirigeants des comités sectionnaires ainsi que les autres administrateurs du DCMP. Rendez-vous pris lors de la prochaine réunion-bilan des « Matiti Mabe ».

JC Lomboto

*

*

Monter

Login

Lost your password?