..."/>

Afrique centrale : les experts s’inquiètent de l’activisme des groupes armés

rebelles sud-soudanais sur le sol congolaise

Durant quatre jours, les experts du comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale s’étaient réunis à Kinshasa pour cerner les contours de différents défis sécuritaires dans la région, afin de mutualiser les stratégies en vue d’éradiquer  la situation. Les participants venaient de Burundi, le Rwanda, l’Angola, Congo Brazzaville, Sao Tome et Principe, Guinée Équatoriale, le Gabon  et de la RDC. A  cette occasion, le Congo -Kinshasa a pris la présidence tournante du comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale.

Les participants ont dans leur communiqué final sanctionnant la 48ème réunion ministérielle du  comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale  déploré l’activisme des groupes armés, le terrorisme, la piraterie maritime, le mercenariat et l’exploitation illicite des ressources naturelles. C’est ainsi qu’ils ont réaffirmé la volonté  de leurs  États  de renforcer la coopération sous régionale pour relever les défis sécuritaires.

Créer pour faire face aux conflits

En effet, le comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale a été mis en place  le 28 mai 1992 par le secrétaire Général des Nations Unies conformément a la Résolution 46/37 B, adoptée le 6 décembre 1991 par l’Assemblé Générale de l’ONU.

Cet organe apportait en fait une suite positive à la demande formulée le 28 novembre 1996 par les pays membres de la Communauté des États de l’Afrique centrale(CEAC) et relative à la nécessité de créer ce comité. Objectif principal du comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale est de disposer d’un outil permettant de faire face aux nombreux conflits auxquels ils étaient confrontés dans les années 1980.

Le comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale se réuni deux fois par an pour évaluer l’état de la situation géopolitique et sécuritaire en Afrique centrale et faire un rapport sur les  programmes de désarmement et de limitation des armes ainsi que sur les initiatives en faveur de la paix.
C’est ainsi que les participants à la rencontre de Kinshasa ont salué la signature de l’Accord de Paix entre les parties centrafricaines  et l’alternance politique intervenue en RDC avec l’élection du président Félix Tshisekedi à la tête du pays.

En bref, le comité consultatif permanent des Nations Unies chargés des questions de sécurité en Afrique centrale  travaille en étroite collaboration avec les pays membres pour promouvoir le désarmement et la non-prolifération aux niveaux régional et sous-régional, renforcer la coopération et les mesures de confiance pour atténuer les tensions et prévenir les conflits, mutualiser les moyens pour construire et consolider la paix, la stabilité et le développement.

Par GKM

*

*

Monter

Login

Lost your password?